Impôt sur le revenu : déclarez vos frais de carburant avant la date limite

Les automobilistes ont encore deux mois pour préparer leur déclaration d'impôts. Bien que la personne soit un particulier ou professionnel, il n'est pas facile de gérer sa feuille d'impôts. Découvrez comment gérer pour le carburant.

Les impôts et l’essence

En vous connectant sur votre espace personnel, vous devez déclarer vos revenus de l’an passé aux agents de l’impôt. Ainsi, si elle excède les 10 %, vous vous trouviez dans le beau drap. D’ailleurs, pour ceux qui habitent loin de son employeur, peuvent prendre en compte les frais kilométriques des déplacements. Le Trésor public en propose deux cas de figure. Dont la première serait l’utilisation d’un barème dédié aux factures de carburant. Quant à la deuxième, il s’agit du taux kilométrique qui n’est pas encore disponible.

Un nouveau barème

Cependant, si vous avez une voiture qui ne fonctionne qu’avec du gazole, le barème est fixé à 30 %. S’il s’agit d’un sans-plomb, c’est un tout petit plus de la moitié que les précédents. Ensuite, en bas de la liste, les détenteurs de GPL, sans compter que c’est une échelle de moins de 2 %. Néanmoins, cette manipulation ne concerne pas les propriétaires de véhicules utilitaires. Ceux qui transportent de la marchandise devront ainsi indiquer aux impôts leur salaire.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Déclaration d'impôt 2023 : découvrez les dates limites

Partagez votre avis