Hélène Ségara au bout du rouleau, sœur Emmanuelle lui en dissuade de mettre fin à sa carrière

Ce samedi 3 décembre, Hélène Ségara confie qu'à un certain moment, elle a souhaité mettre fin à sa carrière. Les confidences de sœur Emmanuelle l'a aidé à poursuivre la musique.

Hélène Segara veut mettre fin à sa carrière

Ayant une brillante carrière en tant que chanteuse, Hélène Ségara s’est aussi lancé dans le média, figurant parmi le jury de France a un incroyable talent. Elle est une artiste qui s’est fait connaître grâce à son rôle dans la comédie musicale Notre-Damme de Paris en 1998. En incarnant Esméralda, qui devient son premier succès et depuis elle est sur le devant de la scène. Pourtant, le succès lui a privé d’une vie de tranquillité comme elle l’aurait souhaité.


Invitée sur le plateau de l’émission 20 h 30 ce samedi 3 décembre, la chanteuse qui se qualifie comme une fille de l’ombre et plutôt discrète, fait une révélation du plus inattendu. Pour la chanteuse, le succès n’a pas été évidente. Elle a révélé qu’elle s’est retrouvée subitement sous le feu des projecteurs du matin au soir. Avant d’ajouter que c’est un succès qui lui a éclaté en plein visage et elle a perdu tous ses repères. D’ailleurs, cette dernière confie que marcher dans la rue ainsi que chercher son fils sans une émeute était inimaginable. Face à tout ce dont elle a vécu à l’époque, elle aurait même envisagé de mettre fin à sa carrière, seulement, une personne lui en à dissuader.

Les mots de sœur Emmanuelle, une révélation

Bouleversé par sa carrière, Hélène Ségara a du mal à accepter la situation, elle révèle qu’il y a cinq ans de sa vie qu’elle n’a pas vu passer, qui ne lui appartenaient plus. Heureusement, sa rencontre avec sœur Emmanuelle l’a dissuadé de tout arrêter. Admirative face à la sœur de 96 ans, cette dernière lui dit qu’elle ne doit pas arrêter ce métier. Jugeant qu’Hélène Ségara fait ce métier par amour et les gens ont besoin de cet amour, des mots qui ont tout changé.

Troublé et touché en plein cœur par la sincérité de sœur Emmanuelle, c’est toutefois une prise d’otage et qu’elle n’a plus le choix. En tout cas, sa rencontre avec la sœur a redéfini son parcours, alors qu’elle voulait partir à gauche, cette dernière l’a fait partir à droite. Hélène Ségara confie qu‘il n’y avait personne au monde qui ne pouvait lui donner plus de certitude qu’elle à ce moment-là en se disant qu’elle peut faire ce métier en étant utile. 

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Charlene de Monaco très glamour dans les bras du Prince Albert II

Partagez votre avis