Hausse du coût du cacao : est-il judicieux de constituer des stocks de chocolat avant une éventuelle augmentation des prix ?

Face à une hausse sans précédent du cours du cacao observée à la bourse de New-York, le prix a temporairement franchi la barre des 10 000 euros la tonne le 26 mars dernier. Ce phénomène pose un dilemme pour les amateurs de chocolat. Est-il temps de faire des stocks avant que les prix ne grimpent en flèche ? Cette question, posée au cœur d’une situation économique fluctuante, mérite une analyse approfondie.

Le contexte de la flambée des prix

Le secteur du chocolat, de la grande distribution aux artisans chocolatiers, se trouve confronté à une réalité inévitable : l’augmentation des coûts de production due à la montée historique des prix du cacao. Cette situation, exacerbée par une demande constante, impacte inévitablement le consommateur final. Notons que les fabricants, anticipant cette tendance, ont sécurisé leur stock avant Pâques. Cette manœuvre leur a permis d’éviter une hausse immédiate des prix. Toutefois, cette stratégie ne peut être qu’une solution temporaire.

La réponse du marché

Face à cette hausse, l’appel de Dominique Schelcher, PDG de Système U, à constituer des stocks de chocolat soulève une question pertinente : cette démarche est-elle réellement bénéfique pour le consommateur ? D’un côté, elle semble offrir une échappatoire face à l’augmentation des prix. De l’autre, elle pourrait n’être qu’un pansement sur une plaie béante, ne faisant qu’accentuer la spéculation et, par conséquent, la hausse des prix.

Hausse du coût du cacao : est-il judicieux de constituer des stocks de chocolat avant une éventuelle augmentation des prix ?

Lire aussi : Quel est le prix du stère de bois en cette quatrième semaine de janvier 2024 ?

 

L’impact sur les prix

Selon Gilles Rouvière, secrétaire général du Syndicat du chocolat, aucune entité du secteur ne sera épargnée par cette hausse. Paul-Henri Masson, cofondateur de la marque Le Chocolat des Français, estime que l’augmentation pourrait se traduire par environ 20 centimes de plus par tablette. Cette perspective souligne une réalité : l’inflation déjà ressentie ces deux dernières années sur les produits chocolatés ne fait que s’accentuer.

Lire :  Déclaration d'impôts sur le revenu, tous les contribuables en France doit le faire

Une variation des augmentations selon les produits

Il apparaît que tous les produits chocolatés ne seront pas affectés de la même manière. La composition et le packaging influent significativement sur le coût final. Les petites entreprises, disposant de moins de moyens pour diversifier leurs achats de cacao, pourraient être plus durement touchées que les grands groupes.

Quand les prix grimpent-ils ?

Les premières hausses concrètes devraient se faire sentir dès cet été, impactant les prix à la consommation à la rentrée. Cette temporalité variera selon les stratégies d’achat des chocolatiers, mais une chose est sûre : les prix ne reviendront pas de sitôt à leur niveau antérieur.

Vers une situation durable

Tout porte à croire que cette augmentation des prix du cacao est loin d’être un phénomène éphémère. Entre conditions météorologiques défavorables, spéculation financière et augmentation de la demande, le secteur doit se préparer à une réévaluation globale de ses prix.

 

À toutes fins utiles, lisez : Le manque d’eau est à l’origine de plusieurs problèmes de santé !

Faire des stocks : Une solution à double tranchant

Si, à première vue, l’idée de constituer des stocks de chocolat peut sembler judicieuse, elle ne donne qu’une solution temporaire et superficielle à un problème structurel. Cette démarche pourrait involontairement contribuer à l’augmentation des prix en accentuant la pression sur les stocks disponibles. Bien que la tentation de se prémunir contre les hausses de prix soit compréhensible, elle ne propose qu’une réponse partielle à une problématique complexe. 

 

Lire aussi : Rappel produit : faites attention à ces céréales, ils contiennent trop d’additifs !

Lire :  Chèque énergie : un coup de pouce précieux pour alléger vos factures d'électricité et de gaz
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis