Hausse des taux de BCE afin de lutter contre l’inflation

Suite à l'inflation, la Banque centrale européenne ou BCE relève ses taux d'un demi-point de pourcentage. D'ailleurs, c'est la sixième hausse des taux depuis juillet 2022.

Une mesure prise suite à l’inflation

En effet, le taux rémunérant les liquidités bancaires non distribuées en crédit passe à 3 %. Néanmoins, le marge pour les futures hausses se réduit. La BCE a pris l’initiative d’augmenter ses trois taux d’intérêt directeurs de 50 points de base. Ainsi, à partir du 22 mars 2023, les taux d’intérêt des opérations principales de refinancement, de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt seront relevés à 3,50 %, 3,75 % et 3 %. 

 

L’inflation fait ravage et cause de nombreuse répercutions que ce soit sur l’énergie et l’alimentation. En février 2023, elle a atteint 6 %, désormais, les services, biens industriels et les revendications sont aussi touchés par la hausse des prix. Une chose est sûre, cette hausse de l’inflation devrait conduire à de future hausse des taux.

Certaines banques en difficulté

D’après la BCE, qui a relevé à la hausse ses projections pour la croissance en cette année en zone euros, cela permettra la poursuite du resserrement monétaire. Toutefois, cela peut amener à la faillite. La banque Crédit suisse est tout aussi en difficulté.

 

Quant à la BCE, la banque a confirmé disposer d’une panoplie complète d’instruments de politique monétaire. En février 2023, à l’occasion de la réunion de la BCE, ce dernier avait fixé les modalités de la réduction des titres détenus par l’Eurosystème dans le cadre du programme d’achats d’actifs.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Chèque énergie : allez vous recevoir cette aide de 149 euros ?

Partagez votre avis