Hausse de prix de carburant : une nouvelle alarmante pour les conducteurs

Cette triste nouvelle ne manquera pas de miner le moral des automobilistes. Inévitablement, le 1er avril, les prix des carburants vont augmenter en raison de l'escalade des coûts du pétrole et de plusieurs autres facteurs.

Le coût du carburant a augmenté, entraînant une hausse du prix de l’essence et du diesel

Il est difficile de prévoir l’ampleur de cette crise. L’inflation et la conjoncture mondiale ont eu une influence considérable sur la vie des Français, touchant tous les secteurs d’activité avec une flambée des prix incessante depuis plusieurs mois.

Il n’est pas étonnant que la situation financière de chaque famille se soit détériorée en ces temps difficiles. Les personnes les plus vulnérables sont confrontées à une situation de plus en plus difficile, car les rapports récents ne prévoient guère d’amélioration à l’avenir. En effet, le samedi 1er avril 2023, le Service public fédéral Économie a annoncé une nouvelle hausse des prix de l’essence, ce qui ne fait qu’aggraver la situation de nombreux ménages en Europe.

Par conséquent, le coût de l’essence 95 RON E5 et 95 RON E10 augmente de 1,2 centimes, soit une hausse de 1,7980 euros par litre pour la première et de 1,7840 euros par litre pour la seconde !

Par la suite, les prix de l’essence 98 RON E5 et de l’essence 98 RON E10 sont respectivement de 1,937 0 euros par litre et de 1,913 0 euros par litre.

Le diesel B7 coûtera désormais 1,793 0 euros par litre, soit une augmentation de 3,2 centimes par rapport à son prix précédent.

 

Quelle est la cause de cette hausse des prix des produits pétroliers ?

Non seulement la flambée des prix de l’essence et du diesel est attribuée à l’augmentation du coût des produits pétroliers et des biocomposants, mais l’indexation trimestrielle d’Apetra pour le stockage et la gestion des réserves stratégiques de pétrole joue également un rôle majeur.

Lire :  Réforme des retraites : malgré les protestations, le Conseil Constitutionnel valide la réforme des retraites qui entraînera une augmentation progressive de l'âge légal dans les années à venir

En outre, les prix des carburants sont en hausse en raison de variables telles que l’indexation semestrielle des marges de distribution, la transition saisonnière du biocomposant EMAG de qualité hiver vers le biocomposant de qualité été dans le diesel et l’ajustement du droit d’accise spécial sur le diesel.

Selon la dernière annonce du SPF Économie, les accises ont été fixées à 600,158 6 euros/m3.

Néanmoins, le prix du gazole de chauffage a connu une baisse marginale. Si vous achetez moins de 2 000 litres, il vous en coûtera 0,931 2 euros par litre et si vos achats dépassent cette quantité, vous devrez débourser 0,893 7 euros par litre.

Le coût du fioul domestique 50S a atteint un niveau historiquement bas, avec 0,918 9 euro par litre pour les achats inférieurs à 2 000 litres et un taux réduit de 0,881 4 euro par litre pour les commandes supérieures à ce seuil.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis