Grève du 8 mars : les manifestations contre la réforme de retraites continuent

Ce mercredi, la poursuite des manifestations contre la réforme des retraites sera amplifiée en raison de sa concordance avec la Journée internationale de la femme. Des manifestations sont prévues pour défendre les droits des femmes dans le monde entier !

Encouragés par les résultats obtenus le mardi 7 mars 2023, les syndicats appellent maintenant à une grève continue pour faire obstacle à la réforme des retraites dans tout le pays. Ainsi, ce mercredi 8 mars sera le témoin d’une nouvelle mobilisation de masse.

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, les femmes de toute la France s’unissent pour lutter contre une réforme qui les toucherait de manière disproportionnée. Plus de 150 manifestations ont été organisées pour soutenir cette cause.

Simultanément, la démonstration se poursuivra dans les centres de transport, les raffineries et les établissements d’enseignement.

Dès 6h30, les voies de la mobilisation ont commencé à se dessiner

En cette journée internationale des droits des femmes, des villes de toute la France marcheront ensemble en signe de solidarité. Voici les itinéraires qu’elles emprunteront :

Aujourd’hui, Paris se rassemble pour soutenir une grève féministe. Plus de 50 collectifs et syndicats se rassembleront place de la République pour entamer la marche vers la Place des Nations à 13h30. Pour plus d’informations sur la façon dont vous pouvez participer à cette grande manifestation de solidarité

Le mardi 7 mars, plus de 20 000 manifestants sont descendus dans les rues de Beauvais et de Compiègne, dans l’Oise, pour une marche qui a débuté à 9h30 et s’est poursuivie jusqu’à 18h.

A 14h30 précises, le Collectif Féministe Unitaire lancera sa grève depuis la place de la République au Mans, dans la Sarthe.

A 15h40, les syndicats se rassembleront devant le monument Jean-Moulin situé à Chartres.

A 6h00, de nombreuses zones étaient perturbées

Ce mercredi, un grand nombre de secteurs seront perturbés par des grèves. Examinons en détail les effets sur chaque secteur séparément.

Lire :  Tollé politique : Mathilde Panot s’insurge contre la hausse de 10 % sur l’électricité !

L’éducation

Les syndicats d’enseignants se battent résolument pour leurs droits et exigent que la grève se poursuive le mercredi 8 mars.

Le mercredi 8 mars, journée consacrée à la lutte pour les droits des femmes, la FSU-Snuipp, syndicat le plus influent en France dans les écoles maternelles et élémentaires, a déclaré que la mobilisation de soutien sera cruciale.

Les femmes sont une nouvelle fois visées par le gouvernement avec une réforme des retraites qui risque de les affecter fortement. Cette Journée internationale de la femme est une excellente occasion de mettre en lumière leur sort et de renforcer la résistance contre cette réforme.

Les transports

Les voyageurs utilisant les services de la SNCF doivent savoir que la circulation des trains restera fortement perturbée sur toutes les lignes exploitées par la compagnie ce mercredi. De plus, ils doivent s’attendre à ce que de nombreux trains restent stationnés sur les quais.

Sur les lignes TGV, environ la moitié des trajets seront desservis, tandis qu’un train sur trois est affecté aux TER et un sur cinq aux Intercités.

L’administration a demandé au secteur aérien de réduire les vols à Paris Charles de Gaulle et dans certains aéroports tels que Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Marseille, Montpellier, Nice et Toulouse – avec une réduction de 20 % à Paris Charles de Gaulle et de 30 % dans les autres aéroports.

L’énergie

Lundi, les syndicats français ont fermé trois des quatre terminaux méthaniers pour une période de sept jours. Cela a entraîné une perturbation importante de l’approvisionnement en gaz dans tout le pays.

Lire :  Choc sur les routes : le nombre de morts explose en mars, découvrez les chiffres alarmants !

Mercredi, les travailleurs des raffineries de TotalEnergies ont poursuivi leur grève avec force, bloquant toutes les livraisons de carburant prévues pour ce mardi.

Docker

Ce mardi et mercredi, la CGT a lancé un mouvement de grève de 48 heures appelé “ports morts” dans tous ses ports aujourd’hui.

La carte des événements

À l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, diverses célébrations ont été organisées pour reconnaître et honorer les femmes puissantes qui font partie de notre vie.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis