Grève du 28 mars : les nombres des manifestants commence à diminuer par rapport à la semaine dernière

Ce mardi 28 mars 2023 sera marqué par une vaste manifestation de soutien public, avec de grandes foules se rassemblant dans les établissements d'enseignement, dans les rues et sur les routes.

Face à l’intransigeance du gouvernement, les adversaires de la réforme des retraites ne reculent pas. Le mardi 28 mars 2023, ils descendront dans la rue pour leur dixième jour consécutif de manifestation, alors que les tensions s’exacerbent et que la violence, de part et d’autre, ne cesse de croître.

Suite à la confirmation de la loi par un vote à 49.3 et à son rejet par l’Assemblée nationale, de vastes manifestations ont éclaté dans toute la France ; des scènes de désordre ont envahi les villes tandis que la police employait des tactiques musclées à l’encontre des manifestants et des badauds.

Ce 28 mars sera certainement une journée de bouleversements.

11 h 45 –Le trafic a été perturbé à la gare de Lyon à Paris.

Le chaos a éclaté à la gare de Lyon à Paris, où des manifestants ont pris d’assaut les voies pour défendre un collègue manifestant qui a été blessé la semaine dernière. Selon Actu Paris, la perturbation des horaires des trains ce matin est un acte de solidarité avec leur collègue.

11 h 40 – 1 500 personnes à Aurillac

Ce mardi, plus de 1500 manifestants se sont rassemblés dans le Cantal pour manifester leur opposition à la réforme des retraites.

11 h 28 – 8.3% des enseignants sont en grève ce mardi.

Le ministère de l’éducation vient de déclarer les premiers chiffres liés à la mobilisation éducative, indiquant que 8,3 % des enseignants participent à une grève ce mardi, ce qui est nettement inférieur aux 21 % observés lors de la manifestation de la semaine dernière.

Plus précisément, le nombre d’enseignants du secondaire en grève est passé de 19,6 % à 9,13 %, tandis que les écoles primaires ont connu une légère baisse du nombre de grévistes, passant de 23,2 % à 7,6 %.

Lire :  Famille nombreuse : Comment gérer efficacement vos allocations familiales ?

Ce mardi matin, la FIDL (Fédération indépendante et démocratique des lycéens) a déclaré que 500 écoles étaient bloquées, mais le ministère n’a pas encore confirmé cette information.

10 h 45 –Les préparatifs de la procession parisienne sont en cours.

A Paris, en attendant le départ de la manifestation à 14 heures, les commerçants se préparent à une nouvelle journée de débordements et barricadent leurs établissements, constate actu Paris. Les véhicules encore stationnés sur le parcours de la manifestation sont enlevés par les forces de l’ordre, alors que 5 500 policiers et gendarmes seront déployés dans la capitale.

Du côté des poubelles, la situation reste tendue, alors que le secteur privé menaçait à son tour de rejoindre le mouvement de grève des éboueurs de la Ville. Un acccord a finalement été trouvé avec les salariés de l’entreprise privée qui gère la collecte des déchets des 1er, 3e, 4e, 7e, 10e, et 18e arrondissements de Paris.

À 10h30, les manifestants ont défilé en solidarité et ont porté leur message de protestation dans les rues.

Les manifestants se rassemblent à nouveau au Havre, à Rouen et à Nice pour lutter contre le projet de réforme des retraites.

10 h – Les premières processions ont eu lieu.

À partir de 10 heures, de nombreuses villes commenceront leurs processions, tandis que d’autres suivront peu après dans l’après-midi.

De la côte ouest de la Bretagne à l’est de Paris, de Beauvais à Toulouse dans le sud de la France et vers le nord en passant par Rennes et Perpignan, tout autour de Saint-Etienne et Clermont-Ferrand puis vers Grenoble et Lyon suivi de Marseille plus au sud puis Montpellier ainsi que Bayonne, Bordeaux, Nantes et Dinan.

9 h 50 –Le centre-ville de Rennes s’est embrasé avec une barricade enflammée

Les pompiers sont descendus dans le centre-ville de Rennes pour éteindre une barricade en feu près d’un lycée, rapporte actu Rennes. Pendant ce temps, des barrages filtrants restent en place sur la rocade et des CRS commencent à se déplacer en ville.

Lire :  Réforme des retraites : le Premier ministre accueille les représentants syndicaux aujourd'hui

Des barrages routiers ont été mis en place à Redon, près de la ville de Rennes, rapportent Les Infos du pays de Redоn.

Une barricade a été érigée vers 8h00, ce mardi 28 mars 2023 à l’entrée nord de Redon, bloquant le passage.

9 h 39 – La traversée du pont de Normandie est désormais gratuite et ouverte à tous !

Depuis tôt ce matin, les automobilistes peuvent bénéficier d’une opération de péage gratuit sur le pont de Normandie, selon 76 actu.

Les pêcheurs sont descendus dans la rue, déterminés à lutter contre un projet de la Commission européenne qui, selon eux, mettrait en péril l’avenir de la pêche artisanale. Ce mouvement est indépendant de tout changement lié à la réforme des pensions et distinct des autres initiatives existantes.

 

9 h 28 – Les lycées de Marseille sont bloqués

Ce matin, les transports en commun ont été peu perturbés à Marseille. En revanche, deux lycées ont été temporairement fermés en raison de la présence des jeunes manifestants, selon l’Actu Marseille sur place.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis