Fraude fiscale : 8 ans de prison requis contre Shakira

Le parquet de Barcelone a requis une peine de huit ans de prison contre la chanteuse colombienne Shakira, accusée de fraude fiscale. Le montant concerné serait de 14,5 millions d'euros pour les années 2012, 2013 et 2014.

Shakira, qui a toujours clamé son innocence, est accusée d’avoir eu sa résidence fiscale aux Bahamas durant ces années, considérées comme un paradis fiscal. Le couple a deux enfants et a annoncé sa séparation l’année dernière après presque 10 ans de vie commune.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Shakira (@shakira)

Les représentants juridique de Shakira ont fait valoir que jusqu’en 2014, la majorité de ses revenus provenaient de tournées internationales et qu’elle ne vivait pas plus de six mois par an en Espagne. La seule condition requise  pour établir la résidence fiscale dans le pays.

La dernière d’une longue liste de stars

Si elle est condamnée, Shakira serait la dernière d’une longue série de célébrités à être condamnées pour fraude fiscale en Espagne. En 2017, l’ancienne star du football du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a été condamné pour fraude fiscale et condamné à deux ans de prison, bien qu’il soit peu probable qu’il purge une peine derrière les barreaux. En 2019, l’attaquant du FC Barcelone Lionel Messi a également été reconnu coupable de fraude fiscale et condamné à 21 mois de prison. Cependant, ni Ronaldo ni Messi n’ont purgé de peine de prison.

Il reste à voir quelle peine, le cas échéant, Shakira recevra. Cependant, compte tenu des récentes condamnations d’autres célébrités très médiatisées, il est possible qu’elle soit condamnée à une peine de prison si elle est reconnue coupable.

Lire :  Shakira sort du silence, elle dévoile les raisons de sa rupture avec Gérard Piqué

Partagez votre avis