Entretien exclusif : la R5 promet de réduire de moitié votre facture d’électricité grâce à la technologie V2G !

Les défis croissants liés aux tarifs d’électricité rendent la transition vers le tout-électrique de plus en plus complexe pour les ménages. Avec l’avènement de voitures électriques, Renault introduit une fonction novatrice sur la Renault 5 électrique, le V2G (Vehicle-to-Grid). Cette technologie permet à la voiture de s’intégrer au réseau électrique.

 

La technologie V2G de Renault 5

La Renault 5 électrique propose une charge rapide de 80 à 100 kW sur borne rapide (DC CCS) et une charge accélérée de 11 kW sur borne accélérée (AC). Cependant, l’absence de charge rapide en entrée de gamme peut poser des limitations, notamment sur les trajets autoroutiers.

 

De plus, la voiture ne dispose pas d’un chargeur 22 kW en courant alternatif, ce qui contraste avec les modèles précédents de Renault. Malgré cela, la R5 est compatible Plug&Charge, simplifiant le processus de paiement sans nécessiter de badge ou d’application mobile.

V2G et borne de charge/décharge

Renault prévoit d’offrir une solution complète avec sa filiale Mobilize, en proposant une borne de charge/décharge utilisant la technologie AC (courant alternatif). Cette approche innovante diffère des bornes DC habituelles et rend le V2G plus accessible pour les utilisateurs domestiques. Bien que le coût de la borne ne soit pas encore précisé, elle pourrait proposer une alternative plus abordable aux infrastructures publiques existantes.

Entretien exclusif : la R5 promet de réduire de moitié votre facture d'électricité grâce à la technologie V2G !

Rentabilité et préoccupations sur la batterie

Renault promet une rentabilité satisfaisante avec le V2G, permettant de réduire de moitié la facture d’électricité pour les utilisateurs qui parcourent 10 000 km à la maison. Toutefois, des préoccupations subsistent quant à l’usure prématurée de la batterie due à une augmentation légère du nombre de cycles. Renault assure avoir effectué des tests approfondis pour minimiser cet impact. Les utilisateurs auront la possibilité de définir des seuils de charge.

Lire :  Pourquoi la demande mondiale influence-t-elle les hausses de prix locales ?

Vers un avenir énergétique intégré

Avec l’essor des panneaux solaires et de l’autoconsommation, le V2G de Renault ouvre la voie à une utilisation plus intelligente de l’énergie. Des questions subsistent sur l’intégration du V2H (Vehicle-to-Home). Mais Renault explore activement des solutions pour rendre cette fonctionnalité disponible dans les prochaines années.

V2L: Une connectivité polyvalente

La Renault 5 présente une autre innovation majeure avec le V2L (Vehicle-to-Load) qui permet de délivrer du courant alternatif à partir de la voiture. Avec une sortie de 3,7 kW, cette fonctionnalité garantit une utilité pratique pour charger des vélos électriques. Mais aussi des aspirateurs, ou même lors de tournages nécessitant une source d’alimentation mobile.

 

Lire aussi : Électricité et mobilité : le rôle croissant des véhicules électriques dans notre société

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis