Les défaillances d’entreprises en hausse, mais l’optique résiste au premier trimestre 2024 : voici les détails

Le premier trimestre de 2024 a été marqué par une augmentation notable des défaillances d’entreprises en France, révèle une récente étude publiée par le cabinet Altares. Ce phénomène touche de nombreux secteurs et exacerbe les inquiétudes sur la santé économique globale. Il existe cependant un contraste frappant avec le secteur de l’optique qui fait figure d’exception et démontre une résilience remarquable. Malgré un contexte économique difficile, ce secteur affiche des résultats quasi stables par rapport à l’année précédente.

Analyse nationale des défaillances d’entreprises

Au total, 17 088 entreprises ont été déclarées défaillantes au niveau national durant ce trimestre. Thierry Millon, directeur des études chez Altares, souligne une légère amélioration malgré une tendance générale à la hausse. “Avec un mois de mars mieux orienté, l’augmentation des faillites reste sous la barre des 20 %,” explique-t-il. Certains départements voient même une stabilisation ou une diminution des procédures.

Disparités régionales et sectorielles

L’Ile-de-France se distingue malheureusement par une crise sans précédent dans le secteur immobilier, avec son pire premier trimestre depuis vingt ans. Les TPE, représentant 92 % des cas, sont particulièrement vulnérables. Les tensions pour les PME de 50 à 200 salariés augmentent et menacent près de 59 000 emplois.

Les défaillances d'entreprises en hausse, mais l'optique résiste au premier trimestre 2024 : voici les détails

 

Lire aussi : 2024 : Vérifiez si votre revenu vous exempte d’impôts (la réponse va vous surprendre)

Le secteur de l’optique : un cas à part

En contraste, le secteur de l’optique montre une stabilité impressionnante avec seulement 36 défaillances enregistrées, dont 21 liquidations et 15 redressements. Une sauvegarde d’entreprise a été également signalée et qui illustre une capacité de résilience. Ces chiffres sont très proches de ceux du premier trimestre 2023.

Lire :  Impôts 2023 : ce qu’il faut déclarer à l’administration fiscale si votre salaire a augmenté !

Facteurs de résistance de l’optique

La résistance de l’optique peut s’expliquer par plusieurs facteurs, notamment une adaptation rapide aux nouvelles demandes du marché et une gestion efficace des ressources. Des leaders du secteur attribuent cette stabilité à des stratégies innovantes et à une attention particulière portée aux besoins des consommateurs.

 

Lire aussi : 50 000€ investis dans le CAC 40 : découvrez l’incroyable somme que vous auriez après 10 ans !

Perspectives économiques pour les prochains trimestres

Les prévisions pour les prochains mois restent prudentes. Les experts suggèrent que les entreprises, particulièrement dans les secteurs à haut risque, adoptent des stratégies de diversification. Ils recommandent également de renforcer leurs fondamentaux financiers pour éviter les écueils des trimestres précédents.

 

À toutes fins utiles, lisez : Tout savoir sur la garantie décennale pour un auto-entrepreneur

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis