Activer les emojis iPhone pour Android de manière efficace

par | 6/04/2019 | Multimédia

Nous communiquons aujourd’hui, non seulement avec les textes, mais aussi avec les émojis. Il s’agit des smileys assez populaire sur les réseaux sociaux.

Ces éléments permettent de décrire nos sentiments et nos émotions sans l’utilisation de mot. De plus, ils donnent plus de valeur aux messages que l’on s’envoie avec autrui.

Vous avez un nouveau téléphone, un smartphone Android, et vous avez envie d’insérer ces émojis dans votre appareil. Reste à savoir comment en faire usage sur votre Android ? Est-il possible de personnaliser le téléphone et l’interface de l’appareil.

Avec le grand essor de la technologie, cela est faisable par plusieurs manières.

Comment activer les emojis sur un Smartphone Android ?

 Jeunes, enfants, ou adultes aujourd’hui, comprennent mieux les situations et les sentiments quand les textes sont accompagnés d’emojis. Ceci aide à faciliter la communication entre les interlocuteurs.

Cela est encore mieux si les usagers utilisent les mêmes emojis. Il faut avouer que des fois, c’est dérangeant de ne pas pouvoir répondre de la même manière, avec la même sorte de smiley.

Ce cas est souvent vu lorsque les deux personnes qui s’écrivent manipulent différents appareils mobiles : l’un est un iPhone et l’autre est un Android. Désormais ; il n’est plus utile de faire usage d’un clavier spécial émoticônes pour que cela puisse se faire. Il existe maintenant des manières pour insérer ces icônes sur un Android.

Avant de commencer la procédure, il est toujours judicieux de savoir le numéro de version Android du téléphone. Il faut juste aller à la page réservée pour cela. Par la suite, cliquez sur le bouton Paramètre avant de poursuivre sur le bouton A de votre mécanisme. Votre numéro de version apparaîtra.

La prochaine étape est de vérifier la version Android qui conforme avec votre appareil, si c’est Android 4.1 autres. Ces appareils possèdent déjà un clavier emojis, ce qui facilite l’installation des nouvelles icônes.

Mais pour que cela puisse se faire, il est nécessaire d’aller dans les paramètres, de poursuivre sur Langue et saisie. Il ne vous reste plus qu’à ajouter un dictionnaire sur la liste Emoji. Vous n’avez plus qu’à cliquer sur Installer pour valider votre ajout. Vous pouvez maintenant vos exprimer par ces émojis parce qu’ils sont activés sur votre appareil.

 

Qu’en est-il des claviers Google et Android 5 Lollipop ?

 En effet, ces types d’Android sont déjà dotés de leur langage émojis par défaut qui est un clavier officiel de Google. Cela permet de faire facilement apparaître le clavier avec icônes. Pour ce faire, il suffit d’ouvrir l’application qui convienne, et continuer sur la touche retour à la ligne. Pour terminer, vous validez avec la touche entrée et le clavier sera devant vous. Il y a différentes catégories d’icônes dont vous avez largement le choix. Vous cliquez sur l’une d’entre elles pour envoyer l’émojis de votre choix à votre interlocuteur sur les réseaux sociaux. Sinon, vous également télécharger gratuitement l’application clavier Google sur Play Store et l’installer sur votre appareil.

Intégrer  efficacement les Emojis d’iPhone sur Android

Normalement, votre Smartphone dispose déjà de Play Store. Vous faites une recherche sur l’application émojis. Par la suite, vous la télécharger et à la fin, il suffit de l’installer. D’une manière générale, vous serez guidé par votre propre appareil. En effet, il y aura une multitude d’applications qui pourront vous aider à ajouter l’Emoji d’un iPhone pour un Android. Ainsi, quand vous vous conversez avec vos amis qui ont des iPhones, vous pouvez répondre leurs émojis par les mêmes.

Condition d’efficacité des emojis sur les Smartphones

Il n’y a qu’une seule obligation pour que l’application émojis Smartphone marche bien un appareil Android. Il faut seulement rooter son appareil pour que vous choisissiez librement vos icônes qui sont contenus dans vos dossiers. Le root de votre téléphone est indispensable pour accéder aux fichiers Android, qui exigent les droits des administrateurs.