Elizabeth II : Pourquoi a-t-on tenté de se jeter sur son cercueil ?

Le 15 septembre, un homme a tenté de se jeter sur le cercueil de la reine Elizabeth II. Il a expliqué les raisons de cet acte au tribunal le 20 septembre.

Les moments marquant des funérailles d’Elizabeth II

Lundi 19 septembre, les funérailles de la reine Elizabeth II ont eu lieu à l’abbaye de Westminster, dix jours après son décès. L’événement a attiré l’attention du monde entier. Cet événement historique a réuni 2 000 personnes triées sur le volet, dont des chefs d’État du monde entier, Emmanuel Macron et Joe Biden, ainsi que des membres de diverses familles royales. Malheureusement, la princesse Mary du Danemark n’a pas été invitée à la dernière minute.

Plusieurs images de la cérémonie sont restées dans les mémoires. Par exemple, le prince Harry souriant tendrement à sa nièce Charlotte de Galles ou un policier s’évanouissant aux abords de l’abbaye. Le 15 septembre, quelques jours avant les funérailles de la souveraine, un autre événement se produit et provoque une grande panique. Un homme a tenté de se jeter sur le cercueil de la reine vers 22 heures.

La Reine n’est pas morte

La police et les gardes sur place sont immédiatement intervenus pour arrêter le fou, qui avait attendu 14 heures pour accéder au cercueil de la reine. “Il a été arrêté pour un délit d’ordre public et est actuellement en détention.”, avait informé la police britannique. Au fur et à mesure que des informations sont révélées, nous sommes en mesure de mieux comprendre ce qui a motivé les actions du jeune homme de 28 ans. Il a comparu devant le tribunal le 20 septembre, ce qui nous permet de mieux comprendre son esprit.

« L’individu souffre de délires et pense que la Reine n’est pas morte. Il pense que le roi Charles a quelque chose à voir avec cela et qu’il pourrait aller au château de Windsor pour lui rendre hommage, mais aussi parce qu’il pense toujours qu’elle est vivante« , a indiqué le juge Michael Snow.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis