Électricité en hausse : est-il encore rentable de recharger sa voiture électrique ? découvrez la réponse !

Avec l’augmentation récente des tarifs de l’électricité au 1ᵉʳ février 2024, la question de la rentabilité financière du passage à la voiture électrique devient plus prégnante. L’idée selon laquelle les véhicules électriques offrent une alternative plus abordable que leurs homologues thermiques est mise à l’épreuve. 

Nouveaux tarifs d’électricité

La récente augmentation des tarifs réglementés de l’électricité soulève des préoccupations quant à son impact sur le coût de recharge des voitures électriques. Cette hausse fixe par kilowattheure, liée à une majoration de l’accise, touche particulièrement les tarifs les moins chers. 

Les abonnés à l’option Tempo d’EDF, en particulier, subiront une augmentation significative de près de 25 % sur certains jours. Pour les propriétaires de voitures électriques qui rechargent à domicile, l’impact de cette hausse peut devenir plus visible. Le coût de l’électricité pourrait augmenter d’environ 22 € tous les 1 000 kWh consommés.

Électricité en hausse : est-il encore rentable de recharger sa voiture électrique ? découvrez la réponse !

 

À lire : Que faire face à la hausse continue des prix de l’électricité ?

Coût par kilomètre en voiture électrique

L’augmentation du coût de l’électricité jusqu’à 25 % impacte directement le coût estimé pour parcourir 100 km en voiture électrique. Pour différentes consommations, les variations des tarifs selon l’abonnement EDF et le type de véhicule entraînent des coûts significativement différents, allant du simple au triple.

Comparaison avec les véhicules thermiques

Malgré l’augmentation récente des prix de l’électricité, la stabilité des prix du carburant offre un contexte favorable à la comparaison. En considérant les statistiques de consommation moyenne pour les voitures diesel et essence, les coûts au kilomètre pour les véhicules thermiques restent nettement plus élevés. 

Lire :  Égalité des sexes, santé sexuelle et sanctions

Même avec la hausse du 1ᵉʳ février 2024, les économies réalisées avec une voiture électrique restent conséquentes. Elles atteignent 62 % de moins par an par rapport aux voitures thermiques, selon le scénario.

Retrouvez sur notre site : Quels sont les facteurs déterminants la hausse des prix de l’électricité ?

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis