Delphine Wespiser soutient Booba dans sa chasse aux influenceurs

Ce jeudi 1er août, les équipes de Touche pas à mon poste ont repris leur enquête sur les allégations de Magali Berdah à l'encontre de Booba.

L’occasion pour les chroniqueurs de s’exprimer sur le sujet, et certains, comme Delphine Wespiser, n’ont pas hésité à se ranger du côté du rappeur.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Delphine Wespiser (@wespiserd)

Booba est en guerre contre la plupart des influenceurs depuis plusieurs mois, affirmant qu’ils sont des “arnaqueurs” Certains candidats de télé-réalité, comme Maeva Ghennam, Marc Blata ou Dylan Thiry, figurent sur son tableau de chasse ; mais Magali Berdah, agent de célébrités du net très en vue, est également dans son collimateur. “Magali Berdah, la pseudo-manager, est connue comme la reine de la futilité. Après avoir découvert son rôle, je me suis sentie motivée pour comprendre pourquoi des milliers de personnes en ligne accusent la société d’escroquerie.”, a expliqué le rappeur dans les colonnes de Libération.

Magali Berdah nie tout acte répréhensible et accuse Booba et ses fans de harcèlement sur Internet. “On a menacé de me décapiter, de me violer, mes enfants, mes filles et moi. On a menacé de m’écarteler, me lapider, me vider de mon sang… Je pense que tout y est passé”, a-t-elle confié dans une interview émouvante accordée à Paris Match. Mais tous ses camarades ne lui sont pas aussi favorables dans Touche pas à mon poste, où elle est soumise à une épreuve qui lui vaut le soutien de ses collègues.

Delphine Wespiser victime de Shauna Events

Le conflit entre Booba et Magali Berdah n’a pas cessé de s’envenimer. Jeudi 1er août, les chroniqueurs de TPMP ont eu une nouvelle occasion de s’exprimer à ce sujet. Certains, comme Matthieu Delormeau ou Guillaume Genton, ont choisi de prendre parti pour Booba tandis que d’autres, comme Delphine Wespiser ou Guillaume Genton, se sont rangés du côté de Booba.

Lire :  Delphine Wespiser crée la polémique, elle dézingue les français

“Je suis l’équipe Booba, même si Magali nous a fait beaucoup de peine à cause de ce qu’elle a vécu.”, a révélé l’ex-miss, avant de poursuivre : “Je me suis associée à Shauna Events en 2019, mais nous nous sommes séparés peu de temps après car les produits n’étaient pas à la hauteur. En outre, il était difficile de communiquer et d’être payé, alors nous avons cessé de travailler ensemble.”. Cependant, Guillaume Genton a ajouté que “l’influence est un environnement pas recommandable”.

Partagez votre avis