Déclaration d’impôts : les plateformes de vente en ligne sont tenues de payer des impôts, comme toute autre entreprise

Assurez-vous d'être au courant de vos obligations fiscales et remplissez une déclaration si vous avez revendu des articles sur des plateformes en ligne.

Dans le monde moderne, des applications et des sites web tels que Leboncoin, Vinted, eBay et d’innombrables autres sont devenus des ressources indispensables pour beaucoup d’entre nous. Une situation qui a attiré l’attention du fisc, entraînant une obligation fiscale.

 

Les ventes en ligne à intégrer sur la déclaration d’impôts

Les achats en ligne font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Toutes sortes de produits sont disponibles sur toutes sortes de plateformes et de sites web. Des vêtements à la mode aux appareils électroménagers, chacun peut trouver exactement ce dont il a besoin. Qu’il s’agisse d’un canapé élégant ou des derniers gadgets technologiques, vous n’aurez aucun mal à trouver l’article qu’il vous faut.

Depuis peu, les autorités fiscales s’intéressent de plus près aux transactions en ligne. En conséquence, elles demandent à présent à ces vendeurs de déclarer les taxes sur leurs ventes. À cet égard, il existe deux types de ventes, dont un seul est soumis à l’impôt.

Si vous vendez des articles d’occasion, il n’est pas nécessaire de payer des taxes sur ces articles. En revanche, les produits fabriqués à la main et qui vendues par l’intermédiaire de plateformes en ligne doivent être déclarés et taxés en conséquence.

Un plafond à ne pas dépasser

Néanmoins, il est important de se rappeler que la revente d’objets dont vous n’avez plus besoin est soumise à certaines limites qui doivent être respectées. Pour être clair, cela coûterait environ 3 000 euros.

En outre, si vous effectuez plus de 20 transactions au cours d’une même année, il est indispensable de remplir une déclaration d’impôt.

Lire :  Impôts 2023 : découvrez pourquoi certains particuliers peuvent commencer à déclarer leurs revenus dès aujourd'hui.

Les plateformes (par exemple Vinted) ont établi une déclaration qui doit être remplie lorsque les limites sont atteintes. Ce document est ensuite envoyé à l’administration fiscale pour contrôle.

Attention, chaque vente est limitée à 5 000 euros ; par conséquent, tout montant supérieur à ce seuil est soumis à une taxe de 19 %. En outre, ce cas englobe la vente d’une voiture, d’un meuble ou d’un appareil ménager, ainsi que tout montant supérieur à cette somme provenant de ventes multiples.

Astuces pour la déclaration d’impôts

En clair, si vos revenus sont exonérés d’impôt, vous ne devriez pas payer d’impôt dessus. À l’inverse, lorsque vous réalisez des bénéfices grâce à cette activité, les taxes doivent être déclarées dans votre déclaration annuelle de revenus sous la rubrique “Ventes de marchandises et assimilés”

Pour tout argent gagné par le biais de l’activité Micro-Bic, l’imposition s’élèvera à 29 % du revenu déclaré. Heureusement, ce régime offre une déduction fiscale massive de 71 %, ce qui permet aux contribuables de réaliser d’importantes économies.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis