Les dangers de la lumière bleue : Mythe ou réalité ?

par | Mise à jour le 27/05/2019 | Santé

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

Nous sommes construits pour être synchronisés avec l'environnement et le soleil. Nous avons en fait notre propre horloge interne de 24 heures, appelée rythme circadien, qui est influencée principalement par la lumière. Nous sommes simplement conçus pour rester éveillés quand le soleil est levé, et dormir la nuit quand le soleil est couché.

 La lumière est un spectre. Différents types de lumière ont différentes longueurs d'onde, et plus la longueur d'onde est courte, plus elle produit d'énergie. Chaque catégorie de lumière visible est représentée par une couleur. La lumière bleue a la longueur d'onde la plus courte et produit donc la plus grande quantité d'énergie.

 Nous avons dans nos yeux des cellules spéciales qui interprètent les divers types de lumière que nous absorbons et qui demandent au cerveau de réguler nos rythmes circadiens en conséquence. Cette fonction biologique fonctionne mieux en l'absence totale de technologie et de lumière artificielle. La lumière bleue du soleil du matin nous transmet le message qu'il est temps de se réveiller. Notre corps produit des hormones spécifiques telles que le cortisol pour que cela se produise. Quand il commence à faire noir, notre corps produit plus de mélatonine, une hormone cruciale qui régule le sommeil.

Quels sont les dangers de la lumière bleue ?

Bien entendu, ce monde naturel dépourvu de technologie n’est pas tout à fait le monde dans lequel nous vivons. Aujourd’hui, la plupart d’entre nous sommes constamment sur nos smartphones, tablettes, téléviseurs et ordinateurs portables. Selon certains rapports, nous passons en moyenne plus de 9 heures par jour sur nos appareils numériques. Une étude a montré que les enfants âgés de 8 à 18 ans passent en moyenne plus de 7 heures par jour devant eux. Ces appareils, ainsi que, malheureusement, les ampoules à économie d'énergie et à LED, transmettent une lumière bleue, le même type de lumière que nous utilisons du soleil pour nous réveiller le matin. C'est incroyablement déroutant pour nos systèmes ! Nous n'avons plus de transition claire de la lumière à l'obscurité qui nous permette de nous reposer la nuit. Nous retardons et manipulons nos rythmes naturels, ce qui entraîne de graves conséquences pour notre santé.

 Le plus important danger de la lumière bleue en excès auquel nous sommes exposés est la suppression de la mélatonine et la perturbation du rythme circadien. Toute lumière nocturne a la capacité de le faire, mais la lumière bleue (comme celle qui se dégage de nos écrans) a de loin l'effet le plus puissant. 

Les risques réels d’une surexposition à la lumière bleue

Sommeil insuffisant et fatigue : L'effet le plus notable et le plus documenté de ce phénomène est que nous ne dormons pas assez ou que notre sommeil est perturbé. Beaucoup d'entre nous se sont habitués à dormir moins d'heures par nuit que nous le souhaiterions, mais les conséquences du manque de sommeil sont négatives. En plus de nous rendre plus déprimés et de réduire notre fonction cognitive, le manque de sommeil a été associé à un risque accru de diabète, de maladie cardiovasculaire et de dépression.  

Diabète et obésité : lorsque votre rythme circadien est perturbé, votre taux de sucre dans le sang augmente et le niveau d'autres hormones qui vous aident à vous sentir pleinement en forme peut entraîner une prise de poids excessive et / ou un diabète.

Cancéreux : de faibles niveaux de mélatonine peuvent contribuer au risque de cancer car la mélatonine offre une certaine protection contre certains types de cancer. Bien que la plupart des études chez l'homme n'aient pas permis d’analyser exclusivement la lumière bleue, les femmes qui travaillent régulièrement le soir et qui sont donc exposées à une lumière artificielle plus exposée courent un plus grand risque de cancer du sein.  

Les dégâts des yeux : C'est peut-être le plus évident : regarder trop un écran est dommageable pour les yeux. La lumière bleue en excès peut nous rendre plus susceptibles de souffrir de troubles oculaires graves lorsque nous sommes plus âgés.

Alors, que pouvons-nous faire à ce sujet ? Rassurez-vous ! Il existe des solutions ! Et heureusement !

Comment se protéger de la lumière bleue ?

Se protéger de la lumière bleue : Il existe aujourd’hui des façons se protéger totalement de la lumière bleue, notamment en portant des lunettes anti-lumière bleue. Et vous serez surprit de voir à quel point cela passe partout. Les lunettes anti-lumière bleue que l’on trouve aujourd’hui sur le marché possèdent des verres totalement transparents, et des montures similaires à des lunettes de correction classiques.

Évitez les écrans pendant 2 ou 3 heures avant de vous coucher : Pensez à ces 2-3 heures presque comme une vitamine que vous prenez tous les jours. Une dose quotidienne d'obscurité offre d'innombrables bienfaits pour la santé !

 Téléchargez une application qui change de couleur votre écran : Si vous ne pouvez vraiment pas éviter vos appareils la nuit, vous pouvez au moins changer le type de lumière qu'ils transmettent. Un certain nombre d'applications sont disponibles pour les ordinateurs, les smartphones et les tablettes.  

Dormez dans l'obscurité totale : Investissez dans des stores occultants pour la chambre à coucher afin que la lumière de la rue ne s'infiltre pas. Les masques pour les yeux peuvent également vous aider. Plus votre nuit est sombre, mieux c'est.

Plus d'informations sur la santé.