Où acheter une culotte menstruelle fabriquée en France ?

Les fabricants de lingerie et de serviettes hygiéniques made in France ont énormément développé leurs produits en proposant des solutions écologiques sans déchets ou des solutions bio pour les règles.

Ils vendent des serviettes hygiéniques lavables, des coupes menstruelles, des tampons biodégradables. Forts de leur expérience dans les serviettes hygiéniques, ils viennent de lancer les culottes menstruelles en coton biologique.

Les culottes menstruelles peuvent être portées seules, sans aucune autre protection ou avec une autre protection pour éviter les fuites. Souvent, les fabricants proposent des culottes menstruelles avec un insert absorbant. Il permet l’absorption du sang menstruel pendant 12 heures, selon son débit. Une membrane imperméable garantit une journée sans fuite. Mais est-ce vrai ?

À qui s’adressent les culottes menstruelles ?

Pour toutes les femmes et filles qui ont des règles. Notamment celles qui sont soucieuses de l’environnement, de l’éthique et de la composition de leur protection périodique (ces dernières années, il y a eu de nombreux scandales concernant la composition des serviettes hygiéniques et tampons vendus en magasin).

Les culottes menstruelles de plusieurs fabricants français sont en coton biologique et certifiées Fairtrade/Max Havelaar. Cette solution est particulièrement intéressante pour les voyageuses qui ne souhaitent pas forcément faire le tour du monde avec leur stock de serviettes ou de tampons jetables (car il y a des pays qui ne les vendent tout simplement pas).

Les culottes menstruelles made in France

Les culottes menstruelles sont considérées comme l’un des produits menstruels les plus durables sur le marché. Nous testons des culottes menstruelles de différents fabricants depuis plusieurs mois, depuis plus d’un an et demi, et avons fait de nombreuses recherches sur le sujet. Vous découvrirez aujourd’hui le vrai du faux.

Lire :  Quelle culotte menstruelle pour flux abondant choisir ?

Présence de biocides

Certains fabricants utilisent des biocides dans leurs culottes, qui sont censés tuer les bactéries et les germes, mais il n’est pas encore clairement prouvé, dans aucune étude dont nous avons connaissance, qu’ils ne sont pas nocifs pour la flore vaginale. Et des culottes sans biocides ? La plupart des fabricants que nous avons testés donnent une recommandation de lavage de pas plus de 40 degrés.

Vous avez donc le choix entre des biocides à l’entrejambe ou des culottes dans lesquelles vous saignez, mais que, dans la plupart des cas, vous ne pouvez pas laver de manière hygiénique à 60 degrés sans usure probable de la matière.

De plus, il existe un mélange de matériaux multicouches qui est tout sauf durable et non recyclable, et des marques qui ne communiquent pas vraiment de manière transparente sur leurs installations de production.

Composition, confort et absorption

Tous les tissus industriels (depuis l’insert absorbant) sont cachés à l’intérieur, vous ne pouvez voir et toucher que le coton (enfin, avec 5% de spandex pour être un peu extensible et épouser la forme du corps). Cependant, sur la plupart des marques, il est mentionné :

  • Intérieur : viscose et polyester.
  • Extérieur : fibres de coton bio et élasthanne.

La différence réside dans le pourcentage de chaque composant. En termes de confort, plusieurs femmes n’aiment pas beaucoup le côté légèrement rembourré dans le dos, car les zones absorbantes sont un peu épaisses.

Mais heureusement, le coton bio, qui est en contact direct avec la peau, rend le toucher très doux et agréable, ce qui compense le côté «matelassé» du sous-vêtement menstruel. Toutes les marques proposent des modèles avec différentes aptitudes d’absorption qui peuvent être équivalents à 1-2-3-4 tampons, suivant le flux :

  • Flux abondant ;
  • flux moyen ;
  • faible débit.
Lire :  Où acheter une culotte menstruelle pas chère ?

Les modèles que nous avons testés correspondent à un flux abondant. Avec ces sous-vêtements, la plupart des testeuses ont réussi à tenir 8 heures d’affilée, mais pas plus, lors d’une journée menstruelle très abondante.

Toutefois, les marques recommandent de l’utiliser entre 5 et 12h (et pas après 12h00). Durant les jours de règles normales ou modérées, vous pouvez passer la journée sans problème, mais cette petite sensation d’humidité est toujours là. Car le coton, même de type bio, ne sèche malheureusement pas vite.

Où acheter des culottes menstruelles françaises et combien elles coûtent ?

Le made in France propose plusieurs marques pour ce qui est culotte menstruelle. Nous pouvons citer :

  • Réjeanne : jolie, écologique, saine et absorbante.
  • La culotte parisienne : bien plus que de la lingerie.
  • Elia : changer les règles du jeu.
  • Dans ma culotte : une marque française dont les produits sont fabriqués en Inde.
  • Pourprées : vous accompagne tout au long de votre cycle.

Les prix varient d’un fabricant à l’autre, vous les trouverez entre 20 et 35 euros/pièce, en plus de la livraison, si vous passez une commande en ligne. Nous espérons que cet article vous a guidé dans vos choix pour une marque made in France.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis