Crédit immobilier : les taux en pleine ascension

En février, les taux de crédit immobilier ont encore augmenté, une hausse qui devrait se poursuivre dans les prochains mois.

Une hausse sans surprise

La remontée des taux de crédit immobilier n’est pas sans surprise et ne faiblit pas. En moyenne, les taux ont augmenté de 0,15 point en février afin d’atteindre 2,8 % pour les emprunts sur 20 ans, d’après le courtier VousFinancer. Cette hausse s’explique par la mensualisation d’un taux d’usure entrée en vigueur le 1 er février.

 

Les banques ont désormais la possibilité d’augmenter leur taux chaque mois sans avoir à dépasser le taux plafond. Bien que le remonté des taux se poursuive, c’est maintenant de façon plus mesurée pour le taux d’usure qui est révisé mensuellement. Cependant, les hausses sont plus fréquentes, mais plus limitées que lors de la révision trimestrielle, ajoute Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer. 

La BCE a augmenté ses taux directeurs

Même si la hausse est modérée en février, les taux de crédit ont du moins augmenté chaque mois depuis plus d’un an. Il s’avère que les taux pourraient attendre 4 % à la fin de l’année 2023, un niveau inédit depuis plus de 10 ans. Un phénomène dû à la décision de la Banque centrale européenne annoncé ce jeudi 2 février. Dans ce cas, le principal objectif est de limiter la production de crédit et la consommation afin de contrer l’inflation.

 

Depuis le 1 er janvier 2022, le taux d’effort des ménages ne doit pas excéder 35 %, d’ailleurs le Courtier Pretto estime que le nombre de dossiers d’emprunteurs refusés par les banques dû au taux d’endettement trop élevé qui est passé de 20 % à 45 % vers la fin 2022. La hausse des taux annoncés dans les prochains mois n’arrange pas les choses, la situation des emprunteurs ne va pas s’améliorer.

Lire :  CAF : Zoom sur la « PreParE » ou Prestation Partagée d’Éducation de l’Enfant
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis