Crédit immobilier : le taux à 4 % envisagé d’ici à l’été 2023

D'ici à l'été, les taux d'intérêts des crédits immobiliers pourraient atteindre le seuil des 4 % sans assurance emprunteur. La solution pour faire baisser le coût de son crédit immobilier est l'assurance de prêt.

Progression des taux depuis mars 2022

Depuis le printemps 2022, une hausse progressive des taux d’intérêt a été constaté. Actuellement, le taux est entre 3,20 % et 3,50 % sur la durée de 20 ans. C’est au-delà de 3,50 % sur 25 ans. D’ailleurs, d’ici à l’été, il est probable que les taux d’intérêt grimpent jusqu’à 4 % d’après les prévisions des courtiers.

 

L’augmentation significative des taux d’intérêts supprimera la capacité d’endettement des ménages. Au début mars 2023, le Haut Conseil de Stabilité Financière a réaffirmé les règles. Il a été décidé que le taux d’endettement maximum reste à 35 % des revenus nets, assurance emprunteur comprise. Quant à la durée de remboursement, elle est limitée à 25 ans sauf jusqu’à 27 ans.

Comment obtenir un crédit immobilier ?

Pour les primo-accédants, l’accès au crédit immobilier est toujours difficile puisqu’ils sont défaillants sur deux critères. Qui sont l’apport personnel et l’épargne de précaution post-crédit. Pour maitriser son endettement et rester sous le taux d’usure, la solution serait de déléguer l’assurance emprunteur

 

La loi autorise tout emprunteur à choisir librement l’assurance destinée à sécuriser son crédit immobilier en cas de décès, invalidité ou incapacité. Si vous choisissez une assurance externe et individuelle, vous économisez des milliers d’euros qui tireront le TAEG vers le bas, ainsi, vous pouvez décrocher votre crédit immobilier.

 

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  L'émission de cuisine Masterchef de retour sur nos écrans

Partagez votre avis