Crédit immobilier : la Banque de France va procéder à une évaluation mensuelle du taux d’usure à partir du 1er février

Le taux d’usure est le taux maximum auquel un crédit peut être accordé. Initialement révisé tous les trimestres, à partir du mois de février, il sera évalué tous les mois afin de préserver l’accès au crédit à plusieurs emprunteurs, plus précisément les particuliers.

La décision est déjà prise. A partir du 1er février, la publication du taux d’usure s’effectue sur une base mensuelle !

A compter du 1er février et jusqu’au 1er juillet 2023, la Banque de France actualise le taux d’usure tous les mois, et non chaque trimestre. D’après le ministère de l’Economie, ce sera un changement temporaire pour tenir compte de la phase de remontée des taux de marché. En effet, ces derniers mois, les taux d’intérêt remontent dans le sillage des taux directeurs de la Banque centrale européenne, et plus vite que ce taux d’usure. Or, cela restreint l’accès au crédit de certaines catégories de personnes, notamment les particuliers.

Concernant la formule de calcul, rien n’a changé.

Cette actualisation mensuelle du taux d’usure va augmenter le nombre de crédit immobilier accordé.

A l’initial, la Banque de France n’était pas favorable à ce relèvement mensuel. Ce sont les courtiers, les banquiers et les notaires qui ont alerté les autorités sur les risques de blocage du marché immobilier. Heureusement que tout le monde a fini par trouver un accord lors d’une réunion qui s’est tenue à la Banque de France la semaine dernière.

Après ce changement, nous espérons donc que le nombre de dossiers de demande de crédit immobilier accordé se multiplient. En effet, l’année dernière, le nombre de prêts accordés a chuté de 20,5 % par rapport à 2021.

Dans tous les cas, pour en savoir plus, restez actualisé car un arrêté sera publié bientôt pour officialiser ce changement.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Allocations familiales et garde d'enfants : comment trouver le juste équilibre ?

Partagez votre avis