Coupe du monde 2022 : Les bleus en finale après un match difficile

Au terme d'un match intense face à une redoutable équipe marocaine, la France est finalement sortie triomphante avec une victoire 2-0 et disputera deux finales consécutives après 2018.

La France est la deuxième équipe en plus de deux décennies à atteindre une phase finale consécutive, le Brésil étant la première depuis 1998-2002.

La France est la première équipe depuis le Brésil en 1998-2002 à participer et à atteindre deux finales consécutives – un exploit remarquable !

Didier Deschamps et la talentueuse équipe de France peuvent se réjouir ! Ils ont atteint une nouvelle fois la finale de la Coupe du monde, cette fois avec l’Argentine comme adversaire dimanche prochain (16 heures), après avoir remporté une demi-finale tendue contre le Maroc. Si les Bleus parviennent à surmonter ce défi, ils posséderont une étoile de plus sur leur remarquable palmarès.

Dès le début, l’équipe de Didier Deschamps s’impose. Après que la défense marocaine n’a pas réussi à dégager un ballon, Théo Hernandez a montré ses capacités acrobatiques et a marqué (1-0, 5e). En réponse, Ounahi d’Angers tente sa chance avec une longue frappe ambitieuse que Hugo Lloris parvient à sauver (10e).

Giroud pas très efficace

L’équipe française a une occasion en or d’ouvrir le score : Olivier Giroud se fraye un chemin à travers la défense marocaine et envoie un tir du gauche imparable qui s’écrase sur le poteau de Bounou (17e). Peu après, Romain Saiss, le capitaine marocain, a été contraint de quitter le terrain après avoir tenté de lutter contre la douleur (20e).

Les chances de marquer des Bleus augmentent à chaque instant, et la défense marocaine parvient à peine à tenir bon. Mbappé a coupé en retrait pour Hakimi du côté du PSG, mais son tir a été bloqué par El-Yamiq sur la ligne. Aurélien Tchouameni a ensuite envoyé une passe dans la boîte pour Olivier Giroud dans l’espoir qu’il trouve l’or, mais malheureusement, ce n’était pas prévu (36e).

Lire :  Karim Benzema sous le choc : Il a été blessé et cambriolé

A l’issue d’une première mi-temps tendue, le Marocain El-Yamiq parvient à déstabiliser Hugo Lloris d’un impressionnant ciseau acrobatique (44e). Malgré la pression croissante des coups de pied arrêtés des Lions de l’Atlas, les Bleus ont réussi à tenir bon jusqu’à leur retour aux vestiaires.

Au début de la deuxième mi-temps, la suprématie du Maroc sur le terrain ne se dément pas. Ibrahima Konaté est contraint de réaliser un arrêt héroïque sur un centre d’Attiyah-Allah destiné à Youssef En-Nesyri au second poteau (56e). Peu après, Antoine Griezmann a effectué un jeu à ras de terre vers sa zone de défense (60e) comme mesure de protection supplémentaire.

Un deuxième but après une grosse pression

Après une première demi-heure difficile, l’équipe française a sorti la tête de l’eau. Les efforts de Marcus Thuram et de Randal Kolo Muani ont finalement porté leurs fruits, avec notamment un but dévié du côté droit du terrain qui a permis à la France de s’imposer 2-0 lors de cette demi-finale de la Coupe du monde. Alors que le match touche à sa fin, le Maroc pousse pour une dernière tentative mais est repoussé par la forte défense française. Jules Koundé a réalisé une action impressionnante dans le temps supplémentaire (90e+4) avec un tacle bien dosé sur le ballon. Malgré l’absence de plusieurs joueurs clés, les Bleus ont démontré pourquoi ils sont considérés comme des prétendants au titre et restent parmi les meilleures équipes de la compétition internationale.

Lire :  Coupe du monde 2022 : un retour triomphal pour le Maroc
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis