Comment réussir la construction d’une terrasse en bois ?

Afin de profiter des belles journées ensoleillées en buvant du thé ou en dégustant un bon repas le dimanche, la terrasse en bois peut être un parfait projet à ajouter dans votre maison.

La terrasse en bois est un endroit qui permet de réunir sa famille et ses convives afin de profiter des moments inoubliables ensembles. Si vous voulez construire ce genre de terrasse chez vous et vous ignorez toujours où commencer, nous vous invitons à trouver toutes les informations concernant les étapes de conception dans les prochaines lignes.

La mise en œuvre du support pour la construction de la terrasse en bois

Il est essentiel dans cette étape de prendre en considération la nature du support sur lequel repose votre prochaine terrasse. Il en existe principalement trois types, qui sont :

  • Le sol naturel : herbe, terre ou gazon ;
  • Le sol stabilisé ;
  • Le sol dur.

Le premier type possède l’avantage de permettre un sol stabilisé et permet de créer des points d’appui robuste qui trouvent leur ancrage dans la profondeur. Le second type, de son côté, ne peut être installé comme ça au hasard, mais en ayant certaines connaissances qui concernent la portance du terrain. Pour la mise en œuvre du sol, ainsi assurer un parfait enfoncement, veillez à créer une répartition de poids et de charge sur plusieurs plots. Le dernier type est celui qui demeure le plus simple à installer. Il suffit seulement de vous concentrer sur le système d’évacuation d’eau.

Comment réaliser la structure d’assise de la terrasse de bois ?

Dès avoir fini avec la première étape et que vos supports sont prêts, il est maintenant temps de passer aux lambourdes. Sachez que pour le sol dur, vous pouvez les fixer de manière directe en utilisant des chevilles à frapper. Les lambourdes doivent avoir une épaisseur égale au double de celle des lames de platelage. Vous pouvez les installer sur le support à l’aide d’un tire-fond ou une vis ou n’importe quel intermédiaire. Dans le cas où vous voudriez que votre terrasse soit encore plus haute par rapport au sol, vous pouvez agir en faisant appel à des plots polymères, qui sont généralement déposés sur le sol brut stabilisé (leur portance minimale est égale à 2 bars.). Vous voyez plusieurs possibilités sont mises à votre disposition, y compris la structure d’assise en métal qui est souvent convoité en raison de sa solidité et le concept de fixation des lambourdes, qui demeure très facile. Notez que vous n’aurez besoin que des équerres, des vis auto-perceuses ou des boulons.

Le platelage de la terrasse de bois

Dans cette étape, nous allons expliquer le platelage de bois qui servira de sol pour votre terrasse. Il faut donc savoir que la réalisation de cet ouvrage porteur est faite en utilisant de lames, des caillebotis en bois ou des dalles qu’on fixe par la suite sur la structure d’assise. Pour commencer, réaliser la découpe est une tâche très délicate qui exige que vous soyez assez minutieux, surtout quand il peut s’agir de prendre les dimensions et d’effectuer des marquages de la découpe. Veillez donc que ceux-ci soient parfaitement répartis pour reposer sur les lambourdes, par conséquent les extrémités de la lame seront parfaitement posées. La fixation des lames au final est une opération que vous allez faire à l’aide d’un engin qui traverse les équerres latérales par processus de vissage ou de clouage. La tache de la réalisation comme expliqué ci-dessus peut se faire simplement sans avoir recours à des professionnels pour son accomplissement. Néanmoins, il reste judicieux de maintenir la sécurité de l’ouvrage tout en intégrant un garde-corps et un système d’éclairage à la terrasse dans le but de la rendre accessible, le jour, comme dans la nuit.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis