Comment construire une véranda à ossature bois ?

Afin d’aménager son jardin ou d’agrandir sa maison, la meilleure solution n’est que la véranda ossature bois, celle-ci va changer radicalement le style de votre maison, d’autant plus que son ossature en bois lui offrira un aspect on ne peut plus naturel et chaleureux, elle présente d’autres avantages : l’isolation et la résistance. Mais la construction de ce type de véranda ne s’improvise pas, comment pourrions-nous alors, construire une belle véranda avec une ossature en bois ?

Construction une véranda avec une ossature en bois

Qu’est-ce qu’une véranda ?

La véranda représente actuellement, une pièce couverte qui prolonge la maison, ses murs seront majoritairement faits de verre, elle fera office de jardin d’hiver, ou même de salon. Bien que cela paraît facile, il nous faudra suivre 3 étapes principales, afin de profiter d’une véranda ossature bois, faite en bonne et due forme, il nous faudra alors :

  • Préparer notre terrain ;
  • Puis assembler l’ossature de notre future véranda ;
  • Et enfin posez notre bardage.

Et c’est là que les choses commencent à devenir intéressantes, nous allons vous détailler tout ça, afin de mieux comprendre les étapes citées, indispensables à la construction d’une véranda à ossature bois.

Les étapes de construction d’une véranda à ossature bois

Afin de mieux comprendre, nous allons un peu rentrer dans les détails :

La préparation du terrain

Avant d’entamer son chantier, il vaudrait mieux choisir un endroit de la maison au soleil et bien éclairé, où il y aura une surface vide conséquente, car il faudra prendre en considération que le volume occupé par une véranda sera égal à celui d’une pièce à vivre. Puis viendra la préparation du terrain, et cela, par la pose :

  • Du carrelage ;
  • Ou de la dalle ;
  • Et d’une semelle filante.

L’assemblage de l’ossature en bois

Celui-ci se fera à plat, puis, à l’aide de quelques personnes, nous n’aurons plus qu’à le redresser, à la fin, nous le fixeront à la maison pour la stabilité de celui-ci. Après sa fixation, nous devrons y ajouter des plaques d’OSB afin de créer un ensemble avec les pièces d’une maison, ces planches feront aussi office de supports pour les isolants de notre véranda, et cela, sans oublier d’associer à cette structure une membrane d’étanchéité afin que l’eau ne s’y infiltre pas.

La pose du bardage

Afin de profiter d’un bon revêtement en bois pour notre véranda, il nous faudra impérativement du bois traité, en plus des vis, des équerres, nous aurons aussi besoin d’un isolant. Pour fixer l’isolant, il nous faudra d’abord implanter des chevrons dans le mur, pour fixer les équerres, et ainsi poser notre isolant.

Les avantages et les inconvénients d’une véranda à ossature bois

Le bois étant un très bon isolant, il permettra une isolation thermique surtout en plein hiver, celui-ci nous offrira un style à part, en plus du confort, son coté chaleureux est sans pareil, il est aussi extrêmement résistant. Mais à côté de son aspect esthétique et pratique, celui-ci devra être entretenu assidûment afin d’éviter les champignons, il faudra aussi veiller à sa protection contre les rayons UV du soleil, sans oublier son budget relativement élevé.

Le coût de construction d’une véranda à ossature bois

Le prix d’une véranda dépendra d’un bon nombre de paramètres, soient :

  • La taille de la véranda ;
  • La forme de celle-ci ;
  • Le nombre d’ouvertures qu’on aura à faire ;
  • Le type de toit souhaité ;
  • Mais aussi le type de bois utilisé.

Le coût total nécessaire à la mise en place d’une véranda, peut aussi varier en fonction du matériel utilisé, une véranda en bois va alors coûter entre 1 200 et 4 000 euros pour le mètre carré, et cela, sans compter les frais de pose.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis