Construction à l’imprimante 3D : Quand la fiction devient réalité

par Mise à jour le 18/05/2018Maison

Ne plus attendre des mois le réapprovisionnement de pièces détachées n’est pas un rêve. En effet, la construction à l’imprimante 3D permet de réaliser de nombreux objets à la fois innovants et sur-mesure. Vous aviez dit innovation ? Le futur est désormais accessible à tous.

Construction à l'imprimante 3D : De quoi s’agit-il exactement ?

Également appelée fabrication additive ou encore fabrication numérique directe, l’impression 3D permet de créer des objets. Cela commence par la création d’un modèle numérique, qui sera ensuite imprimé en 3D. Le gros du travail est réalisé par un logiciel de conception assistée par ordinateur ou CAO. Le modèle numérique est ensuite découpé en représentations bidimensionnelles, et l’imprimante se charge d’accumuler les couches pour former l’objet à partir d’une base, appelée zone d’accumulation. Les couches de matériels utilisés peuvent se présenter sous forme liquide, filamenteuse ou encore pulvérulente avant de fusionner et de durcir. Il s’agit d’un procédé en accord avec la nature étant donné que les déchets sont grandement limités. En effet, seule la quantité de matériau requis est utilisée.

De nombreuses techniques possibles

Les techniques d’impression 3D sont nombreuses. La stéréolithographie, apparue en 1984, fut la toute première. Aujourd’hui, il en existe bien plus, par exemple la matrice PolyJet, la modélisation par dépôt de fil en fusion et le frittage sélectif au laser. Certains procédés consistent à lier des matériaux pulvérulents, tandis que d’autres à faire durcir ou à faire gicler des matériaux liquides. D’autres encore consistent à ramollir ou à faire fondre des couches de matériau solides. Des structures bien plus complexes peuvent désormais être créées, grâce au procédé permettant de modéliser des objets couches à couches. Désormais, grâce à l’impression 3D qui est à la portée de tous, la fiction devient réalité et les réponses aux besoins sont de plus en plus personnalisées.

Une production personnalisée à faible coût

L’objectif de l’impression 3D est de révolutionner le quotidien de tout un chacun. Prenons l’exemple d’une petite fille de deux ans qui est née avec la maladie de l’arthrogrypose. Il s’agit d’une maladie congénitale rare qui l’empêche d’utiliser ses bras. Les chercheurs de l’hôpital de Delaware aux États-Unis ont pu mettre au point un exosquelette personnalisé durable, grâce à l’impression 3D. Ce dernier est doté de minuscules pièces qui lui permettront de bouger les bras. Pour la petite fille, cette prothèse est tout simplement magique. La technologie d’impression 3D offre la perspective de créer des objets personnalisés en peu de temps et à faible coût, tout en réduisant le risque de pertes.