Compteurs Linky : les frais d’activation seront bientôt réduits de manière significative, grâce aux efforts d’Enedis

Dans le cadre du déploiement des compteurs intelligents, les frais de service ont été systématiquement réduits jusqu'à ce qu'ils atteignent un plafond en 2022. À cette date, 35,5 millions de foyers avaient été équipés de ces dispositifs.

Depuis huit ans, le compteur Linky équipe des millions de foyers français. Il est aujourd’hui présent dans 35,5 millions de foyers en France, soit plus de 90 % du parc résidentiel, selon les chiffres d’Enedis relevés par actu.fr.

Bonne nouvelle pour les plus de 3 millions de foyers qui ne sont pas encore équipés d’un compteur : Enedis a affirmé à actu.fr que le coût de la mise en service, actuellement de 11,62 euros hors taxe ou 13,94 euro TTC, devrait bientôt baisser !

 

Un déclin sans précédent, mais qui n’est pas inattendu

Les futurs clients d’Enedis peuvent se réjouir, car le prix de l’installation d’un compteur Linky a été considérablement revu à la baisse, ce qui signifie qu’ils paieront moins cher ! Néanmoins, cette baisse n’est pas inattendue.

Un porte-parole d’Enedis précise que le déplacement progressif des compteurs n’a pas été une surprise et qu’il a été planifié à l’avance. D’ici fin 2021, ils devraient avoir atteint leur objectif de 90% de déploiement selon le programme initial.

Néanmoins, il s’agit du taux le plus faible jamais observé à ce jour.

 

Exploitez le potentiel du travail à distance et faites des économies

Pour justifier cette baisse de tarif, Enedis met en avant la capacité “intelligente” de Linky à suivre la consommation d’électricité en temps réel. Selon un porte-parole de l’entreprise, “nous pouvons désormais réaliser de nombreuses activités à distance, car le boîtier est directement relié à nous”.

Par exemple, vous n’êtes plus obligé de faire appel à un technicien pour les tâches banales que sont la mise en service de l’électricité ou le changement de puissance dans votre nouveau logement.

Lire :  Compteur Linky : réduisez votre consommation et économiser

Au fur et à mesure que le nombre de Linky augmente, les coûts de mise en place et de collecte diminuent, car davantage d’actions sont effectuées à distance.

De ce fait, il est logique que ces frais de mise en service continuent de baisser au fur et à mesure que les ménages s’équipent. Rien que l’année dernière, 1,5 million de compteurs Linky ont été installés et 35,5 millions de foyers seront équipés d’ici fin 2022

Au plus fort, près de 30 000 compteurs sont installés par mois suite à une demande.

Pendant les mois les plus chargés, près de 30 000 compteurs sont installés chaque mois sur demande.

 

Peut-on craindre une baisse de régime cet été ?

À l’heure actuelle, nous ne savons toujours pas dans quelle mesure les commissions de mise en service seront réduites et quand ces modifications entreront en vigueur. En effet, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) n’a pas encore pris de décision à ce sujet.

Un représentant d’Enedis révèle qu’en tant que prestataire de service public, leur activité doit être régulée par la CRE. Ce n’est donc pas Enedis qui fixe les prix mais la CRE elle-même.

Cet été, Enedis se joindra à la CRE dans le cadre d’une consultation visant à déterminer les nouveaux tarifs. Aucune date précise n’a encore été fixée, mais nous prévoyons que ces discussions auront lieu prochainement.

 

8.48 euros tous les deux mois pour les ménages non équipés.

Bonne nouvelle pour ceux qui sont ou seront clients d’Enedis ! Pour ceux qui n’ont pas encore adopté le compteur Linky, ils doivent malheureusement continuer à payer des frais supplémentaires.

Lire :  Économiser d'électricité et diminuer vos factures grâce à ses astuces

À partir du 1er janvier 2023, les ménages qui n’ont pas installé de compteur d’électricité et qui n’effectuent pas au moins un auto-relevé par an se verront facturer 8,48 euros tous les deux mois à titre de pénalité.

Pour justifier les coûts supplémentaires générés par la gestion des anciens compteurs et des compteurs Linky, Enedis a expliqué à actu.fr qu’il était nécessaire de maintenir une gestion spécifique de ces 36 millions de compteurs.

Les clients qui n’ont pas de compteur Linky et qui n’ont pas envoyé d’auto-relevé au cours de l’année écoulée, malgré les nombreuses notifications écrites et les appels téléphoniques de notre équipe, se verront facturer des frais supplémentaires pour le relevé de leurs anciens compteurs.

Actuellement, seuls 10 % des ménages n’ont pas encore de compteur, ce qui représente 3,8 millions de compteurs selon Enedis.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis