Comment fonctionne la loi Pinel en 2021 ?

Cependant, le propriétaire et le locataire se doivent de respecter certaines conditions réglementaires afin d’être éligibles pour la réduction Pinel.

Instaurée officiellement en Janvier 2015, cette loi a été prolongée jusqu’à 2022, avec certains changements mineurs.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

La loi Pinel est un investissement locatif qui permet au propriétaire d’un bien immobilier et son locataire de bénéficier de réductions fiscales. Cet avantage fiscal nécessite de respecter certaines conditions d’éligibilité, imposées par la réglementation et la législative en vigueur.

Les conditions d’éligibilité exigées du propriétaire du logement Pinel, afin de bénéficier de la réduction Pinel, sont nombreuses. Tout d’abord, le logement Pinel en question doit être neuf ou, dans le cas où sa durée de vie dépasse les 15 ans, rénové et restauré, sa finition ne devant pas dépasser les deux ans et demi, et la location n’est autorisée qu’après 12 mois. De plus, le logement doit être conforme en terme de consommation et dépenses en énergie. Le bien Pinel doit être non meublé et constituer le seul foyer fiscal du locataire.

La conformité de construction et de location du logement mise à part, celui-ci doit se situer dans les zones concernées par le dispositif Pinel, afin de rentabiliser les demandes de logement dans les localité où le marché est intense. Les zones en question sont les suivantes :

  • La zone A bis, soit la capitale et 29 communes avoisinantes ;
  • La zone A, soit environ 7 régions dans l’Île-de-France ;
  • La zone B1, soit les régions comptant plus de 250 000 habitants ;
  • La zone B2, soit les régions comptant plus de 50 000 habitants ;
  • La zone C, soit la partie restante.

Lors de l’achat du bien immobilier en question, sa valeur ne doit pas dépasser un certain seuil réglementaire, estimé selon le foyer fiscal et le mètre carré, par année.

De plus la période de location doit être de 6 ans, 9 ans ou de 12 ans, et le coût du loyer ne doit pas dépasser un certain plafond, calculé selon les revenus financiers du locataire ,ainsi que la zone dans laquelle il se trouve. Plus la période de location est longue, plus les charges fiscales sont basses. De plus, la location du logement en question concerne les individus avec des revenus financiers modestes, nécessiteux d’un logement correct.

Quant aux conditions d’éligibilité du locataire du bien Pinel, ses revenus doivent être moyens, et celui-ci doit être à la recherche d’un logement correct et adapté à ses ressources financières. Le logement Pinel doit constituer le seul foyer fiscal du locataire. Et dans le cas où le locataire est parent du propriétaire, celui-ci peut louer, mais il ne peut être avantagé par rapport aux autres locataires. Cependant, il ne peut pas bénéficier d’aides au logement. De plus, celui-ci doit fournir l’ensemble des justificatifs nécessaires à la validation de son contrat de location.

Les changements apportés à la loi Pinel 2022

Concernant les modifications apportées à cette loi lors de son renouvellement, ces derniers concernent certains éléments, dont le zonage, En effet, cette nouvelle réforme vise à exclure certaines années dans la zone B2 et C.Certains avantages fiscaux, dont bénéficient les investisseurs, seront également soustrait du dispositif Pinel. Quant au type de logement concerné par la réduction Pinel, les maisons seront exclus.

Les avantages de l’investissement locatif Pinel

Parmi les avantages notifiés suite à l’application de la réduction Pinel, on note une réduction considérable des charges fiscales, qui varient selon la période de location. En effet, plus celle-ci sera longue, plus la réduction sera importante. Cela permet également à l’investisseur de devenir propriétaire d’un logement neuf en bénéficiant d’aide lors de la réalisation de l’achat,et d’effectuer parallèlement un investissement rentable et fiable.

Le dispositif Pinel constitue un investissement locatif rentable et fructueux, permettant à l’investisseur et aux locataires de bénéficier de réductions fiscales. De plus, tout individu aux revenus financiers modestes peut louer un logement correct et approprié.

Un bien loi Pinel en Ile-de-France

La loi Pinel est donc un dispositif très avantageux pour les deux parties, locataire comme propriétaire y trouvant chacun leur compte financièrement. Or, est-ce que c’est le cas de tous les biens immobiliers loi Pinel, même en Ile-de-France, cette région si prisée parce que si dynamique pour son bassin d’emploi ? La réponse est simple : oui, acheter et louer un bien immobilier loi pinel en Île-de-France est tout aussi intéressant qu’il ne le serait en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, en Normandie ou en Bourgogne. En effet même si le marché immobilier en région parisienne est particulier, parce qu’il est sujet à des hausses très fortes depuis une vingtaine d’années, acheter des maisons loi pinel dans l’Essone (91), le Val-de-Marne (95) ou encore Paris (75), la capitale elle-même, est bien plus intéressant que de racheter un bien ancien à retaper. D’abord on est certain de la qualité du bâti, puisqu’il est tout frais sorti de terre et qu’il respecte les dernières normes en vigueur en France. Ensuite on est sûr de trouver un locataire, puisque de nombreux couples, qui se sont installés dans les Yvelines ou les Hauts-de-Seine pour le travail et qui ont eu des enfants, souhaitent rester sur place et donc trouver un logement qui puisse accueillir tous les membres de leurs familles agrandies. Il en va de même pour ceux qui grandissent dans des communes comme Etampes, Villejuif, Argenteuil, Pontoise ou Créteil et qui, à l’age adulte, ne souhaitent aller nulle part ailleurs, parce qu’ils se sentent bien chez eux et qu’ils veulent y acheter un bien immobilier pour s’installer durablement.

Dès lors il suffit de rechercher des annonces d’appartement loi Pinel sur internet, pour trouver son bonheur, sitôt que l’on a réussi à placer assez d’argent à la banque pour pouvoir emprunter et envisager d’investir ses économies dans la pierre, dans la région de ce que l’on appelle aujourd’hui « le grand Paris ». Ceux qui ont eu la possibilité de le faire à la fin du vingtième siècle et qui ont préféré placer leurs deniers ailleurs regrettent aujourd’hui amèrement de ne pas avoir acheté un appartement à Paris ou bien en Seine-Saint-Denis. Cela dit, avec la loi Pinel et tout ce qu’elle promet en matière de défiscalisation, cela reste très tentant et, plutôt que de chercher des biens impossibles à acheter parce que bien trop cotés sur le marché parisien, il faut se tourner vers les communes aux alentours, là où les opportunités sont encore nombreuses. On construit en effet encore énormément sur le pourtour du bassin parisien, alors il n’est pas impossible, avec un peu d’économies, de se lancer dans l’achat d’un appartement neuf et même d’une maison à construire en 2021. De plus l’immobilier neuf en Ile-de-France est aujourd’hui très prisé, les franciliens préférant souvent être les premiers habiter un logement, plutôt que de s’installer dans une habitation mal isolée qui, si elle a du charme, se retrouve vite être un gouffre financier, tant il y à de rénovations à faire et tant les factures énergétiques sont élevées.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis