Chèque énergie : une nouvelle mise à jour sur le plafond d’éligibilité, retardement du distribution

Bien que la distribution du chèque énergie 2023 soit retardée de quelques jours, elle s'accompagne d'un avantage supplémentaire : des conditions d'éligibilité plus strictes pour les personnes qui y ont droit.

Une aide pour les dépenses énergétiques

Face à l’augmentation des coûts de l’énergie, le gouvernement a créé une incitation sous la forme d’un chèque énergie généreux. Cette aide financière apporte aux ménages à faibles revenus le soutien nécessaire pour gérer leurs coûts énergétiques, non seulement en les aidant à régler leurs dépenses de gaz et d’électricité, mais aussi en investissant dans un mode de chauffage plus durable tel que l’installation d’une pompe à chaleur.

Pour s’assurer que la population cible est atteinte, un exécutif a fixé un seuil de revenu maximum pour l’éligibilité à cette aide. Cette limite a d’abord été établie à 10 800 euros pour les individus et à 19800 euros par ménage. Grâce à l’ajout du chèque-énergie 2023, cette restriction a été prolongée.

 

De nombreuses personnes sont qualifiées pour en bénéficier en 2023

Pour savoir si vous remplissez les conditions requises, consultez le site web consacré aux chèques-énergie. Il est même possible de simuler vos revenus actuels pour en avoir le cœur net ! Il est vivement encouragé de faire cette simulation, car davantage de personnes bénéficieront de l’aide pour 2023.

Suite à la décision de l’exécutif, les familles peuvent désormais bénéficier de 200 euros supplémentaires en chèques énergie. Cette année, le revenu maximum pour bénéficier de cette opportunité est porté de 10 800 euros à 11 000 euros. Bien entendu, cette attribution reste réservée aux personnes célibataire. En tout état de cause, la date de distribution du chèque énergie 2023 a donc été reportée.

 

Distribution du chèque énergie : retardé de quelques jours

En fonction de vos besoins individuels, le montant des chèques-énergie auxquels vous pouvez prétendre peut varier. En fonction de la taille de votre famille et de sa consommation d’énergie, un montant plus ou moins élevé vous sera attribué. Heureusement, aucune démarche supplémentaire n’est nécessaire, car c’est aux autorités de l’État qu’il incombe de décider qui remplit les conditions requises et de distribuer les chèques en conséquence, sur la base des déclarations de revenus.

Lire :  Chèque énergie : cette année, le chèque énergie n'arrivera pas en mars comme les années précédentes, permettez-nous d'expliquer les raisons

Alors que le chèque énergie devait être distribué entre le 31 mars et le 29 avril 2023, en fonction de la politique ministérielle, il semble que les versements ne commenceront qu’à partir du 21 avril. Mais ne vous inquiétez pas, votre patience sera récompensée car plus de ménages que jamais sont éligibles à ce programme.

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis