Chèque énergie : un retard causé par les administratifs

Les bénéficiaires du chèque énergie devront faire preuve de patience. En effet, la distribution du chèque énergie 2023, qui permet de régler les factures d'énergie et de financer les travaux de rénovation énergétique pour les foyers modestes, a été retardée.

Retard de la répartition du chèque énergie

Initialement prévue pour le 31 mars, la remise de l’aide sera finalement effective à partir du 21 avril. Les raisons de ce retard sont imputables à des retards administratifs dus à l’étude minutieuse de chaque demande. Cette aide est destinée à près de 6 millions de bénéficiaires, et son montant dépend des revenus et de la composition du foyer destinataire.

Le chèque énergie est une aide très attendue, surtout dans le contexte actuel d’inflation croissante qui affecte les foyers français. Cette aide est censée soulager les dépenses énergétiques des bénéficiaires et leur permettre de faire face aux augmentations des factures d’électricité et de gaz, ainsi que des coûts des combustibles comme le fioul, le bois et propane.

 

Comment faire pour être éligible au chèque énergie ?

En effet, il est bien clair que pour bénéficier de cette aide, il faut remplir les conditions d’éligibilité et faire une demande auprès des services fiscaux. Les foyers modestes ayant des difficultés financières seront les plus impactés par ce retard, et il est donc primordial que la distribution du chèque énergie soit effectuée dans les meilleurs délais.

 

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  La France en retard pour ses objectifs de développement des énergies renouvelables

Partagez votre avis