Chèque énergie : les départements bénéficiaires pour cette semaine

Après un premier volet d'envoi le 21 avril 2023, de nouveaux départements sont concernés par l'aide gouvernementale à partir de lundi 24 avril 2023. Les voici.

La distribution du chèque énergie

Plus de 5,8 millions de foyers français recevront progressivement, entre le 21 avril et le 31 mai 2023, le chèque énergie. En effet, cette mesure vise à aider les ménages à payer leurs factures d’énergie, en cette période d’inflation. De ce fait, une valeur de 48 à 277 euros selon les revenus du foyer, les chèques sont envoyés par courrier au domicile des bénéficiaires.

Ainsi, le premier volet d’envoi a débuté le 21 avril 2023 et de nouveaux départements seront concernés par l’aide gouvernementale à partir du lundi 24 avril 2023. Voici la liste de ces départements.

 

Auvergne Rhône Alpes

  • 38 – Isère (Grenoble)
  • 38 – Isère (hors Grenoble)
  • 74 – Haute-Savoie

 

Bourgogne Franche Comté

  • 21 – Côte-d’Or
  • 25 – Doubs
  • 39 – Jura
  • 58 – Nièvre
  • 70 – Haute-Saône
  • 71 – Saône-et-Loire
  • 90 – Territoire de Belfort

 

Centre Val de Loire

  • 28 – Eure-et-Loir

 

Grand Est

  • 67 – Bas-Rhin (Strasbourg)
  • 08 – Ardennes
  • 10 – Aube
  • 51 – Marne
  • 52 – Haute-Marne
  • 54 – Meurthe-et-Moselle
  • 55 – Meuse
  • 57 – Moselle
  • 68 – Haut-Rhin
  • 88 – Vosges

 

Hauts de France

  • 02 – Aisne
  • 60 – Oise
  • 59- Nord
  • 80 – Somme

 

Nouvelle Aquitaine

  • 33 – Gironde (y compris Bordeaux) (1er envoi)
  • 79 – Deux-Sèvres (1er envoi)

 

Départements d’Outre-mer (DOM)

  • 971 – Outre Mer – Guadeloupe
  • 973 – Outre Mer – Guyane
  • 974 – Outre Mer – Réunion
  • 972 – Outre Mer – Martinique
  • 971 – Outre Mer – Guadeloupe
  • 974 – Outre Mer – Réunion
  • 972 – Outre Mer – Martinique
Lire :  Pourquoi les coûts cachés de la transition énergétique pourraient-ils influencer négativement les factures d'électricité ?

 

L’utilisation du chèque énergie

Pour mémoire, le chèque énergie, permet de régler toutes les dépenses relatives à l’énergie, notamment les factures d’énergie et les achats de combustible tels que l’électricité, le gaz naturel ou le pétrole liquéfié, le fioul domestique, le bois, la biomasse ou tout autre combustible utilisé pour le chauffage ou la production d’eau chaude.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis