Charlène de Monaco rigole malgré le fait que sa fille enfreint le protocole

À ses quelques jours avant Noël, Charlène de Monaco ainsi que ses deux jumeaux ont de nouveau inaugurer le village de Noël de la principauté comme chaque année. Durant cet évènement, sa fille Gabriella a enfreint le protocole.

Inauguration du village de Noël de la principauté

Ce vendredi 2 décembre a eu lieu la fameuse inauguration du village de Noël de la principauté. Alors que le prince Albert II est en déplacement en Allemagne, c’est Charlène de Monaco ainsi que leurs enfants qui ont répondu présent. Les portes sur le port d’Hercule sont actuellement ouverts pour le plus grand bonheur des Monégasques. Ainsi la princesse Charlène fut accompagnée de Charlotte de Casiraghi et de Mélanie de Massy.

Pour cette journée spéciale, au programme, il y a l’illumination du sapin de Noël, danses folkloriques du groupe La Palladienne et découverte du village. Cette année, le thème s’avère l’île de Spitberg, l’île norvégienne de l’archipel de Svalbard dans l’océan Atlantique. Inspiré en hommage à l’arrière-arrière-grand-père du souverain qui était surnommé “le prince navigateur” ayant voyagé au début du XXème siècle.

La princesse Gabriella brise le protocole

Pour l’occasion, le prince Jacques et la princesse Gabriella ont tout aussi été sollicités pour l’inauguration. Tous deux ont eu l’honneur d’appuyé sur le bouton rouge qui allume les décorations. Quant à la princesse Charlene, cette dernière semble fière d’assister à cet évènement cette année.

Ensuite, place au spectacle de danse folklorique, un moment qui a beaucoup conquis la princesse Gabriella. Vu qu’elle a brisé le protocole en serrant un jeune danseur dans ses bras. D’après Point de vue, la spontanéité de la petite fille a fait rire les adultes, Charlène la première. En tout cas, en guise de remerciement, la petite Gabrielle a reçu un bouquet de rose, houx et branches de sapin de la part d’une fille de la troupe de danse.

Lire :  Charlène de Monaco : Querelle avec Maxima des PaysBas, la vérité éclate aux funérailles d’Elizabeth II

 

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis