Changement pour la déclaration d’impôt

Le ministre des Finances, Vincent Van Peteghem opte que la déclaration d'impôt soit plus neutre et évolutif avec la société.

Le sexe ne déterminera plus la place sur la déclaration fiscale

Ce mercredi, le ministre des Finances a révélé dans un communiqué que désormais, c’est l’âge qui détermine la place de chacun des conjoints sur la déclaration fiscale et non le sexe. En effet, sur les déclarations des couples de sexe opposé, mariés ou cohabitant légalement, les données de l’homme étaient priorisé avant celles de la femme. En 2022, cet ordre a été fait sur la base de l’âge, ainsi la plus âgée sera inscrite en premier dans la colonne de gauche.

 

Ce changement ne s’applique que sur les déclarations des couples de sexe opposé dont la femme est plus âgée que l’homme. D’après le calcul de l’administration fiscale, ce changement aura un impact sur 538 180 déclarations, soit 23 % de l’ensemble des dossiers imposables.

Une fiscalité qui doit s’adapter à la société

Afin d’éviter une erreur, le SPF Finances informera les contribuables de ce changement à l’avance. Ainsi, l’administration veillera à détecter les erreurs humaines et veuille à corrigés les procédures, d’après le communiqué.

 

“Notre fiscalité doit s’adapter à notre société. C’est l’enjeu de la réforme fiscale, mais c’est aussi important pour l’administration fiscale et les documents fiscaux. Je suis donc heureux de répondre à la demande de diverses organisations de la société civile d’assurer la neutralité de la déclaration, a indiqué Vincent Van Peteghem.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Rentrée scolaire et allocation : Comment cultiver les habitudes d'apprentissage

Partagez votre avis