Céline Dion : bientôt ruinée malgré son parcours fulgurant ?

Même si vous êtes au sommet de votre carrière et plein aux as, tout peut s’écrouler du jour au lendemain.

Le ciel s’assombrit pour la diva québécoise. D’après les nouvelles, Céline Dion devrait une somme astronomique de 500 millions de dollars à son représentant, la société californienne ICM. Cette dernière affirme n’avoir d’autres choix que de la poursuivre en justice face à l’opposition de la star internationale.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Céline Dion (@celinedion)

Un contrat qui coûterait toute une vie !

Depuis les premières montées sur scène de la chanteuse, c’est Rob Prinz qui l’a représenté. Leur relation semblait harmonieuse jusqu’à ce que Céline Dion ait refusé de payer la totalité de ses commissions d’après le document de ICM. Selon un présumé contrat daté de 2017, la dette de la chanteuse s’élèverait à 500 millions de dollars.
Mais elle n’a pas tardé à publier un démenti sur les allégations qui vont à son encontre sur les réseaux sociaux. D’après ses explications, Céline Dion a mis fin à ce contrat en 2018, mettant en doute la légitimité des millions réclamés et la pertinence du procès. Selon Forbes, le patrimoine de Céline Dion était évalué à 430 millions de dollars en 2018. Cela laisse croire que sa fortune d’aujourd’hui couvre à peine la somme demandée.

Lire :  Pauley Perrette (NCIS) : victime d'un AVC

Partagez votre avis