CAF : une mise en garde contre des arnaques redoutables

Suite à une nouvelle arnaque, la CAF sort du silence et met en garde les allocataires. D'ailleurs, elle explique comment les victimes devraient procéder face à la situation.

La CAF lance l’alarme

La CAF vient en aide aux foyers qui sont les plus démunies, toutefois, en l’espace de trois ans, les arnaques se sont multiplié. À cause de la crise de la Covid-19, les bénéficiaires des aides n’ont pas pu se rendre physiquement au local de la CAF sauf en cas d’urgence. Et tous les contacts se faisaient par téléphone ou par le courriel, de quoi laisser le champ libre pour les escrocs. 

 

En prenant le contrôle de votre ordinateur ou smartphone, ils peuvent avoir accès à vos données personnelles et peuvent avoir l’état de vos finances. En se faisant passer pour le gestionnaire de votre dossier, ils parviennent à vous soutirer des informations complémentaires. Si vous vous trouviez dans un cas similaire, c’est alors que vous deviez appliquer les quelques tuyaux fournit par la CAF.

Soyez vigilent

En inventant de nouvelles aides, les arnaqueurs vous envoient un SMS pour vous appâter. Ils vont même à inventer un défaut pour que vous soyez déstabilisé. Par la suite, ils vous redirigent vers un lien et vous demandent de cliquer dessus. Puis, vous êtes renvoyé sur une plateforme sur laquelle vous devez payer une dette imaginaire. À part l’internet, les escrocs trouvent aussi un bon moyen pour vous soutirer par le biais du téléphone. 

 

Dans le cas où ils vous ont eu déposé une plainte au commissariat, par la suite on vous expliquera comment changer votre identifiant et code secret de la CAF. Si vous recevez un SMS suspect, vous pouvez faire un transfert au 33 700. Dans le cas où vous avez un ordinateur à proximité, connectez-vous sur le portail PHAROS.

Lire :  CAF : une nouvelle obligation pour obtenir des aides
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis