CAF (RSA, minimum vieillesse) : vers un changement du gouvernement pour les allocations ?

Gabriel Attal, ministre des Comptes publics, est déterminé à renforcer les critères d'attribution des prestations sociales et des aides de la Caisse d'allocations familiales (CAF). Voici comment il compte s'y prendre.

Sommes-nous à la veille d’une répression gouvernementale sur les prestations sociales ?

C’est ce qui inquiète de nombreux bénéficiaires de ces services de la CAF en réponse aux récentes déclarations gouvernementales. Ce mercredi 8 mars, le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a annoncé son soutien à un plan d’action pour lutter contre l’explosion des coûts des produits de consommation et l’aggravation de la crise énergétique. Lors de son passage sur BFMTV, il a suscité l’inquiétude des Français qui sont déjà confrontés à ces problèmes économiques.

Depuis de nombreux mois, ces facteurs diminuent le pouvoir d’achat des consommateurs. Dès lors, la volonté du gouvernement de durcir la réglementation en matière d’attribution des minima sociaux est devenue un sujet de préoccupation pour beaucoup. Gabriel Attal a révélé à nos confrères qu’il s’efforce actuellement “d’allonger la durée de résidence (minimale) sur le sol français pour l’ensemble des minima sociaux et des allocations sociales”.

Lire :  CAF : un prêt bancaire à taux 0

Partagez votre avis