CAF : les personnes concernées par le versement automatique

La ministre française de la solidarité, de l'autonomie et des personnes handicapées a déclaré que ce problème était un échec cuisant. Chaque année de non prise en charge par la Caisse d'allocations familiales représente un manque à gagner de 10 milliards d'euros.

Moins dépendre des prestations de la CAF

Afin de lutter contre le non-recours aux prestations de la CAF, le gouvernement met en place le versement automatique des aides sociales. L’État entend renforcer la sécurité financière des ménages français à faibles revenus par le biais de la Caisse d’Allocations Familiales.

Ces allocations sont destinées à aider les ménages à joindre les deux bouts. Cependant, de nombreuses personnes qui bénéficient de ces aides sociales décident de ne pas les recevoir en raison de la lourdeur administrative.

La Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques révèle que plus de 30 % de leurs ressources sont sans recours. Plus d’un tiers des personnes qui demandent le Revenu de Solidarité Active et la moitié de celles qui demandent l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées alors qu’elles vivent seules reçoivent des prestations.

Apparemment, le manque d’information est la raison invoquée par 37 % des personnes interrogées pour expliquer leur non-utilisation. Malgré l’accès à l’aide sociale, près d’un quart des personnes choisissent de ne pas s’en prévaloir en raison de la lourdeur des exigences liées à la demande. Une personne interrogée sur six s’efforce d’éviter les répercussions négatives, telles que la perte de libertés et de contrôles.

Face aux milliards d’euros non réclamés par les CAF, le gouvernement a été contraint d’agir et de mettre en place un nouveau système de paiement des allocations familiales, un système de paiement automatisé. Actuellement, ce système de paiement automatisé s’applique à trois prestations : le Revenu de Solidarité Active, l’Allocation Sociale pour Personnes Agées et la prime d’activité.

Lire :  Une proposition de loi pour faciliter l'accès de permis de conduire

 

Les bénéficiaires concernées par ce versement automatique

Le gouvernement met en place un programme efficace de protocoles administratifs afin de décourager l’abus et la sous-utilisation des prestations de la CAF. La première étape de ce processus est la formation d’un comité de coordination pour l’accès aux droits.

En réunissant en un même lieu des associations de solidarité, des fonds sociaux, des élus et des représentants de l’administration, la COCOAD favorise l’esprit de connexion.

Par ce mécanisme, l’État souhaite mettre en place un modèle de déclaration pré-remplie pour les bénéficiaires. Une disposition semblable à l’impôt sur le revenu, directement versée aux citoyens, constituerait un outil puissant. Cette stratégie s’appuie sur les données du système des ressources mensuelles, qui sert de base aux calculs de l’aide sociale.

Dans le même temps, l’accès à ce service se traduira par une ligne supplémentaire ajoutée sur les fiches de paie au titre de la cotisation sociale. Une fois toutes les cotisations de sécurité sociale prises en compte, il reste ce chiffre. C’est le point de départ pour déterminer le type de prestations sociales auxquelles vous avez droit.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis