CAF : les montants des aides revalorisés depuis le 1er avril 2023

Voici le montant auquel vous avez désormais droit pour les aides de la CAF, qui sont ajustées chaque année en fonction de la situation économique.

La prime d’activité revalorisée : quelles sont les nouveautés ?

Depuis quelque temps, les Français subissent les effets de l’inflation. Toutefois, le gouvernement a pris des mesures pour aider les plus vulnérables en revalorisant certaines aides de la CAF. En effet, la prime d’activité, par exemple, permet de compléter le revenu des travailleurs modestes, des alternants et de certains étudiants. Depuis le 1er avril dernier, cette prime s’élève à 595,24 euros par mois pour une personne seule et à 892,86 euros pour un couple sans enfant

En outre, un parent célibataire ayant un enfant à charge peut également bénéficier de 892,86 euros. Pour une personne ayant deux enfants à charge, le montant s’élève à 1 071,43 euros par mois, avec une augmentation de 238,09 euros par enfant supplémentaire.

 

Le montant des allocations familiales a été revu : voici les changements

Le gouvernement a décidé d’augmenter le montant des allocations familiales à partir du mois de mai en fonction des revenus et de la taille du foyer. Les ménages ayant deux enfants à charge pourront ainsi bénéficier d’une augmentation de 141,99 euros si leurs revenus ne dépassent pas 72 333 euros. Si leurs revenus sont compris entre 72 333 euros et 96 411 euros, ils pourront bénéficier d’une augmentation de 70,99 euros d’allocations familiales.

Si vous avez trois enfants et que vos revenus ne dépassent pas 78 360 euros, vous pouvez bénéficier d’une aide de la CAF de 323,89 euros. Si votre foyer compte également trois enfants, mais que vos revenus ne dépassent pas 102 438 euros, vous pouvez prétendre à 161,94 euros d’aide de la CAF. D’autres aides telles que l’AAH, l’AEEH et l’ARS ont par ailleurs été revalorisées par le gouvernement.

Lire :  Violences conjugales : comment procède l'aide d'urgence pour les victimes ?

 

Autres prestations revalorisées : découvrez les changements

L’allocation aux adultes handicapés ou AAH est destinée aux personnes âgées d’au moins 20 ans souffrant d’un handicap qui limite l’accès à l’emploi. Les bénéficiaires peuvent désormais prétendre à une somme maximale de 971,37 euros. Pour les enfants de moins de 20 ans en situation de handicap, il existe l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé ou AEEH. Cette aide vise à soutenir les parents dans l’éducation de leur enfant.

Après la revalorisation, les parents d’enfants en situation de handicap peuvent dorénavant obtenir une allocation de l’Allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) allant de 107,02 à 1 210,90 euros, selon leurs ressources et les dépenses liées au handicap de leur enfant. En outre, la CAF propose également l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) pour aider à la scolarisation des enfants. Cette aide varie en fonction de l’âge de l’enfant : 398,09 euros pour les 6-10 ans, 420,05 euros pour les 11-14 ans et 434,60 euros pour les 15-18 ans.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis