Bitcoin : comment éviter les impôts en 2023 ?

Si vous vous demandez si c'est possible de gagner de l'argent grâce aux cryptos sans payer d'impôts, la réponse est que c'est tout à fait envisageable. En effet, c'est grâce à certains mécanismes fiscaux des investisseurs.

Une exonération d’impôts pour un gain de 305 euros

En effet, vous êtes exonéré d’impôts si vos gains ne dépassent pas 305 euros par an. Si au-delà de cette somme, vous devez choisir le prélèvement forfaitaire unique. De ce fait, vos gains seront taxés à 30 % soit 12,8 % d’impôts et 17,2 % de prélèvements sociaux. Sachez que les investisseurs en crypto-actifs doivent déclarer aux impôts les revenus dont ils ont généré via le trading d’actifs numériques. 

 

Sans compter que vous devez déclarer le montant global de vos gains en plus de livrer la totalité des conversions cryptos-euros. Une exigence qui ne s’applique qu’aux transactions entre cryptomonnaie et une monnaie Fiat qui concerne une devise officielle tel que l’euro ou le dollar. Dans le cas où vous échangez des ethers contre des bitcoins ou une autre crypto, vous ne serez pas imposé. Mais vous serez imposé si vous revendez vos cryptos contre des euros.

Les stablecoins

Vous pouvez convertir vos gains en stablecoins qui auront la particularité d’être stable, car ils seront indexés sur une monnaie traditionnelle comme le dollar. La capitalisation totale des stablecoins dépassait, 138 milliards de dollars au janvier 2023

 

Si vous restez dans la blockchain via un stablecoin, vous n’êtes pas fiscalisé. C’est pour cette raison que les investisseurs préfèrent changer leurs bitcoins ou leurs ethers en dai ou en usdt. Permettant aux investisseurs chevronnés d’éviter de retarder la taxe.

 

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Campagne fiscale : les nouvelles règles fiscales pour cette année dépendent de vos revenus. Voici les principales informations à connaître !

Partagez votre avis