Benjamin Castaldi : Aston Martin de James Bond, Appartements de luxe,… le chroniqueur de TPMP révèle les achats impulsifs qui ont mené à sa chutte

Benjamin Castaldi est un flambeur. Au sommet de sa carrière, il a gagné beaucoup d'argent, mais il en a aussi beaucoup dépensé. Selon lui, sa chute a commencé lorsque les banquiers l'ont autorisé à faire des découvertes abyssales.

Suite à cela, ils ont pris son appartement en garantie et lui ont dit qu’il devait rembourser 2,8 millions d’euros. En conséquence, Benjamin Castaldi s’est retrouvé ruiné et endetté. 

Il a dû vendre ses voitures et loue désormais son appartement. Malgré sa situation financière actuelle, le chroniqueur de TPMP reste confiant et optimiste pour l’avenir.

 

Les confessions cashs de Benjamin Castaldi dans TPMP

Ce lundi 26 septembre, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste ont raconté leurs plus grandes folies. Et, de loin, c’est Benjamin Castaldi qui s’est le plus amusé.

 « Je suis allé voir Casino Royale au cinéma, avec la nouvelle Aston Martin. J’étais sur les Champs-Élysées, je sors du cinéma et je vais directement acheter la voiture, avenue Montaigne. Je vais voir le monsieur, je lui dis : Je voudrais l’Aston Martin de James Bond, vous l’avez ? » « Oui, M. Castaldi. » J’ai fait un chèque directement, et je l’ai eu huit mois plus tard », se souvient-il.

 380 000 euros pour avoir le véhicule de James Bond

Il a aussi de révéler le montant qu’il a déboursé pour avoir le même du véhicule conduit par Daniel Craig dans James Bond : « J’avais acheté cette voiture assez chère. 380 000 euros pour être précis. » On ne peut qu’imaginer la réaction de sa femme lorsqu’elle l’a appris ! 

L’animateur a confié qu’il a très vite regretté cet achat impulsif non contrôlé. Heureusement pour lui, il a pu revendre sa voiture quelques mois plus tard… à perte bien sûr. 

 » Je ne l’utilisais pas, alors j’ai décidé de le vendre. Il m’a informé : « C’est une voiture vraiment rare, donc je vous la vends, mais vraiment parce que c’est vous, M. Castaldi sinon je ne vous la vendrais pas. » 

 

Ainsi, un an plus tard, après être revenu et avoir demandé s’il pouvait rendre la voiture, le vendeur lui dit qu’il ne peut pas la revendre. 

Heureusement, son père, Simon Castaldi, a réussi à trouver preneur pour l’Aston Martin. Toutefois, le prix de revente était à 150 000 euros.  

Si on se réfère au marché actuel, le prix de cette AM DB9 avoisine le million d’euros. La chance !

L’appartement de Jean-Jacques Goldman

Mais il n’est pas à son coup d’essai avec l’achat de cette Aston Martin !

 


Benjamin Castaldi a également révélé qu’il avait acheté un appartement à Paris pour deux millions d’euros. Un investissement risqué qui a par chance porté ses fruits puisqu’il a pu le revendre plus cher quelques années plus tard. On peut donc dire que le chroniqueur a un instinct sûr en matière d’immobilier ! 

Pour en savoir plus sur les confessions de Benjamin Castaldi et celles de ses collègues, n’hésitez pas à regarder Touche pas à mon poste tous les jours de la semaine à 18h10 sur C8 !

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis