Astuces pour annuler vos PV et contester une contravention

Par une contravention, une sanction peut être attribuée pour le conducteur qui varie selon les différentes raisons. Toutefois, selon l'infraction émise, il est possible d'en contester certaines. On vous dévoile la solution pour réduire les frais à payer en cas de PV.

Un mauvais stationnement

Il s’avère que le défaut de stationnement est l’une des principales causes d’un PV, cela dû au fait que le conducteur se soit garé au mauvais emplacement. Mais il peut aussi se présenter lorsque la personne a enfreint l’une des règles régissant l’arrêt. En cas d’une situation similaire, il est tout aussi important de vérifier les conditions des raisons de sanction. Ainsi, cela permet de déterminer s’il est possible d’y faire opposition.

 

Ainsi, il faut bien vérifier la bonne position de votre véhicule, alors le PV peut être annulé puisque les cas de défaut de signalisation peuvent être mis en avant. D’ailleurs, le défaut de marquage peut favoriser l’annulation de votre amende. Dans ce cas, veuillez vous rendre sur le site de l’ANTAI afin de faire une réclamation avec la preuve bien sûr. Vous pouvez aussi opter pour une missive adressée aux responsables de votre amende.

Attention aux radars

En France, l’excès de vitesse est aussi l’une des causes de PV la plus fréquente. Dans le but d’éviter de payer une amende au cas où cela se produise, il est important de se focaliser sur certains détails. Il est possible de faire une réclamation sous 45 jours, mais avant, il va falloir prouver que le radar a fait une erreur. Bien que les chances soient minimes pour que la demande soit accordée.

 

Là où cette méthode marche le plus, c’est lors d’une accusation d’avoir grillé le feu, il suffit de présenter les preuves dans un recommandé. Sans oublier l’accusé de réception pour que la démarche soit complète. Cette démarche se fait compter de la réception de l’amende. Suite au 45 jours, il n’est plus possible de faire la contestation.

Lire :  Retraites : le malus de 10 % est-il maintenu malgré le report de l'âge légal ?

Autres infractions

Il existe une autre tactique qui vous permettra d’éviter de payer votre amende seulement si vous n’aviez été pas l’auteur de l’infraction. Tout d’abord, il suffit de prouver que vous n’étiez pas au volant, ainsi la personne qui conduisait sera celui qui payera l’amende.

 

Il se peut aussi qu’il y ait une infraction involontaire, comme la fois où l’on laisse passer une voiture d’urgence. Si ce cas se présente, il est conseillé de demander l’extrait du radar afin de prouver votre innocence.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis