Assurance vie : la règle des 8 ans

Plusieurs Français qui envisagent de préparer leur retraite optent de placer leur argent dans une assurance vie. Toutefois, il faut que vous sachiez qu'il y a la règle des 8 ans qui est la durée à laquelle votre assurance vie arrive à maturité fiscale.

Retrait d’argent sans clôturer, est-il possible de poursuivre le contrat ?

Par exemple, un épargnant retire une part de son argent après 8 ans d’assurance vie, que peut-il arriver par la suite ? Il faut d’abord considérer que cet épargnant a eu le bon geste de laisser un peu d’argent sur son assurance vie. Néanmoins, si vous ouvrez un contrat et pendant 8 ans, l’argent peut être retiré, mais, un retrait durant cette période peut vous conduire à payer des impôts sur les gains retirés.

 

D’ailleurs, après ces 8 premières années, vous avez un abattement fiscal annuel qui peut vous permettre une non-imposition à condition de ne pas tout retirer en une fois. De ce fait, vous pouvez continuer de faire des versements et effectuer des retraits plus tard sans avoir à vous soucier des impôts. Sachez que l’abattement annuel est de 4 600 euros de gains retirés tous les ans.

Pas besoin de clôturer votre contrat

N’oubliez pas qu‘un contrat d’assurance vie ne peut être clôturé sans l’accord de l’épargnant. Cependant, cela peu arriver dans le cas où l’assureur fait faillite ou si vous avez des problèmes fiscaux.

 

Comme c’est le cas de ING Vie qui a récemment transféré tous ses contrats d’assurances vies vers d’autres banques et compagnies d’assurance. Grâce à cette initiative, les clients ont conservé leur épargne. Si vous êtes confronté à cette situation, n’hésitez pas à vous rapprocher de la banque pour connaître les raisons de cette demande de fermeture.

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Les fonds à mettre sur son contrat d'assurance vie

Partagez votre avis