Arnaque : faites attention à cette nouvelle arnaque au PV !

Ces dernières années, les arnaqueurs tentent par tous les moyens de voler de l’argent. Parmi les arnaques les plus fréquentes du moment figure l’arnaque au PV. Elle se base sur la technique du phishing.

Les essentiels à savoir à propos du phishing

Actuellement, la majorité des escrocs utilisent la technique du phishing pour voler l’argent de leur victime.

Avec le phishing, l’escroc vous envoie un e-mail ou un message frauduleux en prétendant être une entreprise légitime ou une organisation gouvernementale comme l’Agence nationale de traitement automatisé des infractions ou l’Antai. Dans son message, il vous invite à cliquer sur un lien. Ce lien va vous rediriger vers un site Web frauduleux, qui vous demandera de fournir des informations personnelles comme les données liées à votre carte de crédit ou votre mot de passe par exemple.

Pour vous pousser à agir rapidement, les escrocs utilisent généralement des tactiques de persuasion. Ils peuvent par exemple vous inviter à actualiser rapidement les informations concernant votre compte pour que vous puissiez continuer à y avoir accès. Alors faites-attention !

Comment éviter de tomber dans le piège de ces escrocs ?

Pour ne pas se faire avoir et perdre de l’argent inutilement, évitez de cliquer sur des liens ou télécharger des pièces jointes à partir de sources inconnues ou suspectes. Pour détecter rapidement les opérations susceptibles d’être frauduleuses, surveillez de près votre compte bancaire et votre carte de crédit. Aussi, soyez vigilant et prudent.

Pour vous aider à détecter l’arnaque rapidement, voici quelques signes :

  • L’adresse d’envoi du courrier est généralement improbable
  • Les faux liens
  • Les fautes d’orthographes et les mauvaises grammaires
  • L’URL du lien apparait de manière étrange (« -gouv.org  » au lieu de « gouv.fr » par exemple)
  • Les arnaqueurs vous demandent de faire les paiements sous 48 heures. Pour rappel, aucune administration ne peut vous exiger un règlement avec contrainte horaire.
Lire :  Témoignages des victimes de la nouvelle escroquerie à la carte bancaire
Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis