Arnaque au PV de stationnement, faites attention !

Les escrocs ne manquent pas d’idée lorsqu’il s’agit d’arnaquer les gens. Tous les sujets sont bons pour tenter de soutirer l’argent et les données personnelles des victimes.

Après l’arnaque à la vignette Crit’Air, maintenant, c’est l’arnaque au paiement d’un PV qui fleurit partout.

Les arnaqueurs utilisent la technique du phishing

Les SMS frauduleux font maintenant partie du quotidien des français. Des abonnements non payés, des paiements non effectués, etc. tous les motifs sont bons pour arnaquer les gens. Ces derniers mois, c’est l’arnaque aux amendes de stationnement qui se multiplient.

Pour vous piéger, les arnaqueurs vous alertent d’un retard de paiement, avec en tête “Info ANTAI” pour crédibiliser la démarche. Ils vous envoient un SMS disant : « Info ANTAI : vous avez un retard de paiement de 68 euros. Dossier référence 20023099. Consultez mon dossier d’infraction via : https://dossier-antai-gouv-info ». En cliquant sur ce site fake, qui ressemble exactement à celui de l’ANTAI officiel, les escrocs vous invite à saisir le pseudo-numéro de dossier du SMS ainsi que votre plaque d’immatriculation. Il indique la nature de l’infraction ainsi que son montant. Il affirme même que vous « disposez de trois jours pour la payer avant majoration ». 

Alors, pour que vous puissiez effectuer le règlement immédiatement, il vous redirige dans la page de règlement en ligne, où on vous demande de renseigner vos coordonnées bancaires. Et pour ne pas se faire attraper, le site vous envoi un soit disant justificatif de paiement.

Soyez vigilant et faites attention !

Lundi 13 février dernier, les gendarmes du Finistère ont publié sur les réseaux « Une campagne de SMS frauduleux en cours mentionne un retard de paiement pour une amende. Et essayez de récupérer vos données personnelles et/ou bancaires. Ne cliquez pas ! Il s’agit d’une tentative d’escroquerie ». Alors, faites attention !

Lire :  Impôts 2023 : Protégez-vous contre l'escroquerie aux faux remboursements par courriel

Dans le cas où vous avez été victime de cette arnaque, transférez le message au numéro 33 700. Puis, signalez les escroqueries auprès du site gouvernemental Pharos et informez votre banquier.

Afficher Masquer le sommaire

Partagez votre avis