AAH, RSA, prime d’activité : une hausse prévue en avril

Les prestations sociales progresseront de 1,6 % le 1 er avril. Toutefois, cette hausse semble encore insuffisante puisqu'elle ne reflète pas le niveau de l'inflation.

Une hausse du RSA

Grâce à cette hausse de 1,6 %, le montant du RSA a été augmenté de 9,20 euros. Passant ainsi de 598,55 euros à 607,75 euros. Cette allocation est réservée aux personnes âgées de 25 ans et plus, mais aussi pour les jeunes actifs de 18 à 24 ans qui justifient une certaine durée d’activité professionnelle. Cette aide est un accompagnement social et professionnel à la fois. Son objectif est d’aider à l’accès à l’emploi ou concrétiser certaines capacités professionnelles.

 

Néanmoins, son système se base sur les droits et les devoirs. Comme c’est le cas du droit à un revenu minimum ou un complément de revenu. Sans compter sur le devoir de rechercher un emploi ou d’auto entreprendre des actions qui visent à la réinsertion. 

L’AAH et la prime d’activité revalorisée

Au 1 er avril, le montant de l’AAH sera de 971,96 euros avec cette augmentation de 1,6 %. Soit un supplément de 15,30 euros par rapport à la somme précédente. Si le bénéficiaire perçoit d’autre aide tels qu’une retraite, une rente d’accident au travail ou une pension d’invalidité, ils se cumuleront avec l’allocation pour un total ne dépassant pas 971,37 euros.

 

Quant à la prime d’activité, le montant de la prime atteindra 595,60 euros au 1 er avril 2023. Cette aide est destiné aux travailleurs à faible revenu. Cette augmentation est favorisée par l’inflation qui pèse sur les finances des Français.

 

Afficher Masquer le sommaire
Lire :  Assurance auto : comment résilier son contrat d'assurance auto ?

Partagez votre avis